Burkina : La Chambre de commerce a désormais mis en place son site web

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso a procédé mercredi, à la mise en place de son site Web institutionnel. Il s’agit d’améliorer la visibilité des entreprises et d’un véritable support d’information pour les acteurs. C’est un site web électronique dont trois plateformes à savoir, santé, enseignement et service, qui permettront d’informer les visiteurs du site.

La ministre de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatoumata OUATTARA/SANON a présidé, sous l’assistance de son homologue du commerce et d’industrie, Harouna Kaboré, cette cérémonie dont l’objectif était la mise en service du site web de la Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso. Ladite cérémonie qui s’est tenue ce mercredi 24 juillet 2019 à Ouagadougou, est d’une importante capitale pour la CCI-BF, Parce qu’elle marque un nouveau départ et une nouvelle dynamique insufflée par cette structure. En effet, c’est faire de la révolution technologique et le développement numérique, des tremplins pour la prospérité des entreprises et le développement économique et social du Burkina Faso.

« La convention de l’économie numérique représente un enjeu majeur pour notre pays », a laisser entendre le premier vice président de la CCI-BF, Mamadou Sanoh. Pour lui, la chambre de commerce du Burkina a décidé de se mettre à la page. « Nous avons rédigé un plan de mandature où il est marqué la digitalisation. Cette digitalisation nous amène à créer des sites web et à être plus visibles dans le monde entier afin que notre institution continue à fonctionner de jour comme de nuit », explique t-il, tout en rassurant que « ce n’est que le début. Nous continuerons d’être à la page, à l’heure du temps pour que le Burkina Faso puisse être visible dans le monde des affaires ».

Sur ce site web, l’on aperçoit trois portails. Il s’agit premièrement de celui de la santé où tous les soins de santé sont répertoriés. Le deuxième portail, c’est l’éducation et le troisième, les services qui comportent les bureaux d’études, les architectes, les géomètres, etc.

Quant au ministre de l’Economie numérique et des postes, Adja Fatoumata Ouattara/Sanon, c’est un grand pas qu’a effectué la chambre de commerce. « Même sans les acteurs, la chambre de commerce va continuer à faire du business 24h/24. » La création de ces trois plateformes, permettra à la chambre de commerce, poursuit la ministre, d’être plus visible, plus accessible et de regrouper tous les acteurs. Elle (la ministre) termine ses propos par des recommandations à l’endroit de la chambre de commerce. « C’est de continuer d’ajouter une autre brique à la brique qui vient d’être posée. C’est-à-dire, d’organiser le service après avoir lancé la commande. Il faut que ces plateformes soient bien alimentées, bien maintenues pour le bonheur des clients et des entreprises privées dans notre pays », a-t-elle souhaité, tout en remerciant les acteurs qui ont rendu possible ce rêve de la CCI-BF. « Bravo à la CCI-BF », a lancé Adja Fatoumata Ouattara.

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : La Chambre de commerce a désormais mis en place son site web"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

1 × deux =