Ferveur religieuse : La Tidjania célèbre le centenaire du Mouloud à Ramatoulaye

 

La célébration des cent ans du Mouloud de la Tidjania s’est tenue le lundi 18 octobre 2021 à Ramatoulaye dans la région du nord, sous le patronage du Président de l’Assemblée nationale. A cette occasion, la paix et la cohésion sociale étaient au menu des prières.

Sous le thème : « Cent ans de ferveur religieuse : Quelles contributions de la Tidjania en matière de spiritualité, de vivre ensemble et de cohésion sociale pour la paix au Burkina Faso », la confrérie a fait une pause cent ans après,  pour remercier abondamment le seigneur (Allah) de lui avoir donné une nuit noble pour renforcer sa conviction et son attachement à la tradition du prophète Mohamed (SAW).

Le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé par ailleurs patron de la cérémonie a remercié la Tidjania pour cet acte fort qui rassemble les filles et fils d’ici et d’ailleurs pour enseigner la morale au service de toute l’humanité. Selon lui, cette célébration facilite la cohabitation pacifique et sociale des peuples, vu le grand rassemblement mobilisé autour de ce centenaire. Bala Sakandé a également souhaité que la communauté renforce les prières sur la paix et la cohésion sociale afin que la stabilité revienne au pays.

Le secrétaire général de la Tidjania, Yacouba Sawadogo chargé de l’organisation de cette cérémonie, a laissé entendre que cette initiative qui a amené la Tidjania au Burkina Faso se doit d’être célébrée. « Non seulement, nous disons merci à nos devanciers de nous avoir apporté cette religion qui est l’Islam à travers la Tidjania, mais aussi nous pouvons dire que ces cent ans nous ont permis d’amener une ferveur religieuse dans notre pays », a-t-il soutenu. Avec cette célébration qui s’est tenue dans un contexte sécuritaire et sanitaire très difficile, monsieur Sawadogo n’a pas manqué de remercier les Forces de défense et de sécurité ainsi que tous ceux qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de la cérémonie.

Le fils du Cheick de Ramatoulaye, Dr Sidi Mohamed Maïga a indiqué que le thème choisi est collé à la réalité actuelle du pays. Alors « chaque musulman, après avoir consulté les textes fondamentaux, doit bien s’approprier du mouloud ainsi que son importance et ses mérites tout en sachant que l’Islam est composé d’un ensemble de leçons de morale d’Allah pour faciliter notre vie sur terre », a-t-il déclaré. Cette célébration, pour lui, a permis de remercier Dieu et de renforcer les prières pour la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso.

En rappel, Ramatoulaye est une terre qui n’a jamais connu d’autres religions que l’Islam. D’ailleurs, son nom tire sa source dans plusieurs sourates du Coran. « Donc, il est temps qu’on fasse la différence entre la Tidjania et l’Islam. L’Islam est une religion universelle alors que la Tidjania n’est qu’une confrérie de l’Islam. C’est donc dire qu’estimer la Tidjania  comme une autre religion, est une faute à éviter », a fait savoir le fils du Cheick de Ramatoulaye.

Soyez le premier à commenter sur "Ferveur religieuse : La Tidjania célèbre le centenaire du Mouloud à Ramatoulaye"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

15 − huit =