PNDES II: Le gouvernement reporte la conférence internationale sur le financement

 

La conférence internationale des partenaires du Burkina Faso pour le financement du Programme PNDES II prévue se dérouler à Bruxelles, a été reportée. A cet effet, deux membres du gouvernement sont en face de la presse pour apporter de la lumière sur ledit report. Il s’agit du ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré et le ministre de la communication, Ousseni Tamboura.

Les 02 et 03 décembre, était prévue se dérouler à Bruxelles, la conférence internationale des partenaires du Burkina Faso pour le développement du PNDES II. Pour diverses raisons, le gouvernement burkinabè, organisateur, a reporté cette conférence pour une date ultérieure. Le nouveau variant de la Covid-19 qui fait ravage dans certains pays, est la cause principale du report de la conférence internationale. En effet, des pays partenaires devant prendre part à ladite conférence sont en train de prendre des grandes mesures pour contrer la maladie. C’est pourquoi, le gouvernement a décidé de tenir cette conférence à une autre date plus propice et plus idéale.

343 personnes devraient prendre part à cette conférence, soit 217 personnes en conférence virtuelle et 126 en présentiel. La date est reportée mais l’objectif n’a pas changé : consolider la résilience, la sécurité, la cohésion sociale et la paix ; consolider le développement du capital humain et la solidarité nationale ; faire connaitre le Burkina Faso afin d’attirer les investisseurs… « Le PNDES 2021-2025 est financé à 63% par des ressources nationales » , c’est ce qu’a fait comprendre le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura.

Le ministre de l’économie, Lassané Kaboré a souligné que le gouvernement espère tenir cette conférence au premier trimestre de l’année 2022. Le lieu changera t-il ? Le ministre a indiqué que cela n’est pas exclu. Toutefois, le gouvernement a expliqué que ce report n’aura pas d’impact sur la mobilisation des ressources. La Banque mondiale est la partenaire du Burkina Faso dans l’organisation de cet évènement majeur pour l’économie internationale du pays. Dans le cadre de l’organisation de la conférence, des activités ont été menées. « Nous avons commencé cette préparation avec l’appui de la banque mondiale (…) 21 documents thématiques ont été produits et traduits dans les deux langues (français et anglais) ; un film documentaire sur le Burkina disponibilisé en version française et anglaise… « La mobilisation des acteurs se fait en amont pour l’organisation d’une conférence internationale de financement. C’est pourquoi, nous avons conduit des délégations en Europe et aux Etats Unis » , a laissé entendre le ministre Lassané Kaboré.

Le ministre a indiqué qu’il est important d’améliorer la mobilisation des ressources nationales même si l’on ne peut se surpasser de l’endettement. « Cet endettement doit être mesuré et orienté » , foi du ministre de l’économie. Il est attendu à l’issue de cette conférence, l’adhésion des partenaires au développement pour le PNDES 2021-2025 ainsi que leur engagement à accompagner le gouvernement dans sa mise en œuvre ; l’appropriation de la vision et des orientations stratégiques du gouvernement par les partenaires au développement et leur alignement sur celles-ci ; recueillir de nouvelles annonces de financement du PNDES…

 

Soyez le premier à commenter sur "PNDES II: Le gouvernement reporte la conférence internationale sur le financement"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf − dix-huit =