22ème session de l’Assemblée générale des Établissements publics de l’État : Ouverture des travaux

 

Le Premier ministre, Christophe Dabiré a présidé ce jeudi 15 juillet 2021 à Ouagadougou, la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la 22ème session de l’Assemblée générale des Établissements publics de l’Etat (EPE). En effet, il s’agit d’un cadre d’échanges constructifs sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance publique.

Du 15 au 16 juillet 2021, cette assemblée générale sous le thème : “la qualité des services rendus aux usagers des Établissements Publics de l’État (EPE) : enjeux, mesures et perspectives” , va permettre d’évaluer les performances des établissements publics dans leur mission de production de biens et de services publics. Selon le Chef du gouvernement, cette instance leur donne l’occasion de remplir un devoir républicain, “celui qui exige le transparence et la redevabilité en matière de gestion des affaires publiques” .

A l’entendre, les recettes propres des EPE ont enregistré une hausse de 15,61%. Cette performance a contribué à améliorer le taux de couverture de leurs dépenses de 114,4% en 2019 à 115,5% en 2020. Aussi, la plupart des sessions antérieures sont soit entièrement mises en œuvre, soit en cours de l’être. “Au niveau des fonds nationaux, nous notons la même tendance à l’amélioration des résultats” , a soutenu le Premier ministre.

Mais ces résultats positifs, pour lui, ne doivent cependant pas amener les acteurs à occulter certaines insuffisances qui caractérisent les EPE. Il s’agit notamment “des efforts insuffisants en termes d’exécution des budgets qu’enregistrent certains des EPE ; de l’augmentation sans cesse des dépenses de fonctionnement qui, très souvent, évincent les efforts d’investissement ; de la hausse continue de la dette de certains établissements” . Ces insuffisances, poursuit-il, sont de nature à réduire l’efficacité des EPE et à dégrader la qualité du service public qu’ils offrent aux populations.

Le Premier ministre a saisi cette occasion pour exhorter tous les acteurs à engager des actions pour pallier les insuffisances relevées, afin de répondre à l’exigence de l’efficacité qui a guidé la création de ces établissements. “Le gouvernement pour sa part, s’investira toujours à vous accompagner dans la réalisation de vos missions” , a-t-il précisé.

Avant de déclarer ouverte, au nom du Président du Faso, la 22e session de l’Assemblée générale des EPE, Christophe Dabiré a invité tous les participants à une active participation aux échanges, à des débats francs et sans complaisance, afin qu’il ressorte à l’issue des travaux, des orientations pertinentes susceptibles d’améliorer les pratiques de gestion de nos établissements publics et leur performance.

Soyez le premier à commenter sur "22ème session de l’Assemblée générale des Établissements publics de l’État : Ouverture des travaux"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

1 × 4 =