9ème congrès du mouvement sunnite : Une réflexion sur la cohésion sociale

 

Le mouvement sunnite a tenu dans la matinée de ce vendredi 02 avril 2021, l’ouverture de son 9ème congrès ordinaire. Un congrès qui se tient du 02 au 04 avril 2021 à Ouagadougou et qui permettra le renouvellement des organes et instances de l’association.

« Islam et cohésion sociale : contribution du Mouvement sunnite du Burkina Faso« , c’est sous ce thème que se tient le congrès ordinaire, neuvième du genre, du Mouvement sunnite. C’est une grande mobilisation qui est constatée ce vendredi matin au palais des sports de Ouaga 2000 à cette occasion. De nombreuses structures et personnalités ont pris part à cette cérémonie en l’occurrence le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Clément P Sawadogo par ailleurs président de la cérémonie et le parrain Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale.

Ces 72h de travaux permettront au mouvement de renouveler le bureau de l’association. Le président du comité d’organisation, Omar Zoungrana a indiqué qu’après la cérémonie d’ouverture, les travaux se poursuivront du côté de la mosquée sunnite sous le leadership du Cheik Mohamad Kindo. Il a remercié les autorités burkinabè pour leur soutien à la réussite de ce congrès qui a vu un grand rassemblement. « Le premier congrès de notre mouvement s’est tenu en 1977 sous un arbre avec juste quelques personnes. Mais aujourd’hui, nous rendons grâce à Allah de nous permettre la tenue de cette neuvième édition dans une grande salle climatisée de Ouaga 2000 où de nombreuses personnes ont pu prendre part. », a laissé entendre Oumar Zoungrana.

Le président de l’Assemblée nationale a tenu à féliciter le comité d’organisation pour l’exploit à l’organisation de ce congrès. Il a indiqué que la quête de la paix est une affaire de tous et qu’il n’est pas surpris que le choix du thème soit porté sur la cohésion sociale. Aussi, il les a invités à soutenir davantage l’Etat en investissant dans la santé et dans l’éducation. Ceci pourra se faire en construisant des hôpitaux et des écoles.

Le président de la cérémonie, Clément P Sawadogo a, pour sa part, indiqué que la pertinence du thème est à saluer. Il a par ailleurs exprimé la reconnaissance du gouvernement à l’endroit du mouvement sunnite pour sa présence, à chaque fois que l’Etat a eu besoin de lui. Les autorités ont tenu que les clauses dudit congrès les soient communiquées afin qu’elles puissent continuer à travailler ensemble dans le même esprit de fraternité. La cohésion sociale sera au cœur des échanges lors de ce neuvième congrès dont la clôture se tiendra le dimanche 04 avril 2021 à Ouagadougou toujours au palais des sports de Ouaga 2000.

Soyez le premier à commenter sur "9ème congrès du mouvement sunnite : Une réflexion sur la cohésion sociale"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

17 − 1 =