9ème congrès ordinaire à Ouagadougou : Oumarou Zoungrana élu président du mouvement sunnite

 

Le mouvement sunnite du Burkina Faso a organisé son 9ème congrès ordinaire à Ouagadougou les 02, 03 et 04 avril 2021. Ce Congrès a permis de renouveler le bureau national de l’association. A cette occasion, Adama Nikiema a été remplacé par Oumarou Zoungrana à la tête de la présidence du mouvement. Oumarou Zoungrana est le 5ème président à la tête du mouvement sunnite. Il est élu pour un mandat de cinq (05) années, renouvelable.

Le nouveau bureau du mouvement sunnite est composé de 61 membres. 72 heures de travaux ont permis aux congressistes d’instaurer ce bureau. Adama Nikiéma, le président sortant après avoir effectué un mandat de 5 ans renouvelé, a déclaré être disponible pour soutenir le président entrant et l’ensemble du bureau afin de réussir les missions. Lesquelles missions, d’après Oumarou Zoungrana, sont liées à la promotion de la jeunesse, à l’éducation, la santé…
Les instances ont connu des changements. Le conseil des oulémas et des sages qui comptait 30 personnes, compte désormais 40 personnes. Ce changement du nombre de personnes va permettre de prendre en compte toutes les autres régions du pays. Ce conseil est dirigé par El Hadj Dr Mohammad Kindo qui est élu pour la troisième fois consécutive, pour un mandat de 5 ans. Il a salué les congressistes et les a invités à toujours avoir le bon comportement qu’ils ont toujours eu. Il faut souligner que c’est Dr Kindo qui a dirigé les travaux de ce neuvième congrès dont l’ouverture s’est tenue au palais des sports de Ouaga 2000 en présence de diverses personnalités, en l’occurrence le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé et le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Clément P. Sawadogo parmi tant d’autres.

Mais qui est Oumarou Zoungrana, le nouveau élu du mouvement sunnite? Oumarou Zoungrana est né le 08 août 1971 à Port Bouet en Côte d’Ivoire. Il a été élève d’un établissement scolaire du mouvement sunnite du Burkina, l’institut Ibn Tamiya. Il est titulaire du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) arabe, et du Certificat d’étude primaire (CEP) français. C’est un opérateur économique et a été élevé au rang d’officier de l’ordre national burkinabè. Le mouvement est confiant en ce qui concerne son aptitude à gérer l’organisation car, il a été le 1er vice président de l’association pendant le règne de Adama Nikiéma. Qui donc de mieux placé que lui pour conduire cette structure?. « Je remercie l’ensemble des congressistes pour la confiance placée en ma personne, en me choisissant comme président de l’association. Nous ferons le mieux que possible pendant ces cinq ans pour réussir la mission qui nous a été confiée. » , a laissé entendre le nouveau président, Oumarou Zoungrana. Il dit compter sur l’accompagnement de tous les membres pour réussir la tâche qui lui a été confiée. Pour finir, Dr Kindo a remercié les participants de ce congrès ordinaire et tous ceux qui n’ont ménagé aucun effort  pour la réussite de cette neuvième édition.

Soyez le premier à commenter sur "9ème congrès ordinaire à Ouagadougou : Oumarou Zoungrana élu président du mouvement sunnite"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

sept − 4 =