Affaire cité de Ouaga 2000: Abdoul Service dément les rumeurs d’arnaque

 

La société Abdoul Service International a organisé une rencontre avec la presse ce mardi 02 mars 2021 à Ouagadougou. L’objet de cette rencontre était de donner sa part de vérité sur les plaintes des habitants de la cité de Ouaga 2000, apparues dans certains médias ces derniers jours.

Une visite sur les sites de Ouaga 2000, de Saaba 1 et de Saaba 2 a donc été effectuée avec les journalistes afin qu’ils puissent observer d’eux même, tous les moyens mis en œuvre pour assurer la viabilité des différents sites. Plusieurs plaintes et reproches ont été faits à la société immobilière Abdoul Service International.

Au titre des plaintes, il y avait la question de l’électrification, la question de l’eau potable et celle de l’acquisition des titres fonciers. Les habitants de la cité Ouaga 2000 dans une note, se plaignaient du fait que la cité ne soit toujours pas électrifiée. A ce sujet, Abdoul Service a fait comprendre qu’un processus d’électrification était en cours dans la cité. Durant la visite, il nous a été donné de constater la présence de poteaux électriques de hautes tensions qui traversent une grande partie de la cité. Dans la zone qui n’a pas encore été touchée par les poteaux électriques, des lampes solaires ont été mises en place pour éclairer ces zones avant l’arrivée des poteaux de la SONABEL.

Le constat était le même à Saaba 1 et à Saaba 2. A en croire le PDG Abdoul Ouédraogo, il n’y a donc pas de raison de s’inquiéter car toute la cité sera électrifiée progressivement. Des efforts sont également fournis pour l’adduction d’eau potable dans les sites. << On ne peut pas mettre l’électricité et l’eau en même temps. Ce sont des choses qui se font progressivement au fur et à mesure que les gens s’installent >>, a-t-il fait comprendre puis de poursuivre : << on ne peut pas sauter les étapes >>.

Dans la note, il était également question des titres fonciers. Les habitants affirmaient que la société les avait arnaqués en leur vendant des maisons sans titres fonciers. A ce sujet, le PDG a tenu à présenter à la presse des titres fonciers délivrés à certains habitants de la cité. Il a affirmé que toutes les démarches ont été faites pour l’octroi de plus de 300 titres fonciers aux habitants et que la procédure était toujours en cours. Ainsi, certains habitants ont déjà obtenu leurs titres fonciers. Pour ceux qui ne l’ont pas encore reçu, il leur demande d’être patients car tout est mis en œuvre pour qu’ils rentrent en possession de leurs titres le plus tôt possible.

À ceux qui font de fausses accusations et donnent de fausses informations dans le but de ternir l’image de la société, le PDG leur demande de faire la part des choses entre la jalousie et le travail. << Il ne faut pas mélanger la jalousie et le travail (…) Même si tu n’aimes pas le lièvre, il faut reconnaître qu’il court >> a-t-il martelé. Au titre des réalisations, un canal d’évacuation des eaux d’une longueur de 1009 mètres a été réalisé à la cité Ouaga 2000 pour drainer les eaux de la cité et empêcher les inondations. Aussi, une route goudronnée de 2, 5 km a été construite à l’entrée de la cité de Saaba 2 afin de faciliter l’accès aux habitants de la cité.

 

Reportage : Biba DERRA

1 Commentaire sur "Affaire cité de Ouaga 2000: Abdoul Service dément les rumeurs d’arnaque"

  1. Monsieur Monsieur le Directeur Général ou Monsieur l’Administrateur de la Société Abdoul Service International, certains de vos clients attendent leurs titres fonciers depuis 2016 – 2017. Cette longue attente est en déphasage avec le délai que vous leur avez promis. En plus, vous leur avez promis des parcelles viabilisees et toutes vos publicités peuvent en témoigner. A leur grande surprise, ils se retrouvent sur des sites en cours de viabilisation. Malgré tout, ils vous ont donné du temps pour normaliser la situation. Au lieu de vous occuper d’eux, vous vous occuper plutôt de nouveaux sites à acquérir. C’est vrai qu’il faut chercher l’argent mais si vous avez pris des engagements vous avez l’obligation de les respecter. Au lieu de chercher à soigner votre image que vous sentez écornée par leur sortie médiatique, chercher plutôt à leur donner ce dont ils ont droit et vous serez, en ce moment, sûr d’être à mesure de riposter efficacement à toutes leurs attaques. Vous ignorez à présent ce dont un Homme est capable quand ses droits sont lésés. Cherchez à vous faire mieux conseiller car ils deviennent là plus forts que vous ne le pensiez.
    Les journalistes que vous avez envoyé sur le site de Ouaga 2000, ne connaissent peut être pas bien la zone surtout que vous avez dû leur montré ce qui peut soigner votre image sinon ils allaient se garder de faire de telles publications. En fait la réalité est là bien prégnante et têtue. Vous parlez de Lampadaires, une vingtaine de Lampadaires pour votre site que vous trouvez grand ( Ne dites-vous pas que ça vaut 50 hectares ? Faites un tour , pendant la nuit, à la cité et vous conclurez vous-même. Comme je vous l’ai suggéré un peu plus haut, faites vous bien conseillé sinon, dans les jours à venir, vous risquez d’être desagreablement surpris . Bonne chance Monsieur l’administrateur… ,

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf + 16 =