Burkina : Koambaba Kindoul, un nouveau talent de la musique tradi-moderne

 

De son vrai nom à l’état civil, KINDA Alidou, l’artiste « Koambaba Kindoul » est un musicien évoluant dans le tradi-moderne. Il est maçon, de profession.

Il a débuté depuis l’âge de 12 ans comme musicien dans une troupe qui participait à la Semaine nationale de la culture (SNC). Dans cette troupe, il jouait le « kundé ». Au fil du temps, il s’est retiré de la troupe pour embrasser sa propre carrière musicale. C’est ainsi qu’en 2019, il est rentré en contact avec un producteur du nom de Salif Sanfo. Alors, l’artiste produira un maxi de quatre titres. Les thèmes développés dans sa chanson sont entre autres, le mariage, la valorisation de la tradition ou de la culture locale nationale, les difficultés de la vie, la paresse.

La principale difficulté rencontrée est celle des finances qui était un frein à une entrée en studio. Pour valoriser sa culture, l’artiste fait un mélange de l’instrument traditionnel et des instruments modernes. Koambaba a souligné qu’il tire l’inspiration dans son quotidien. Selon lui, il faut faire une différence entre le folklore et les chants car certains artistes, de nos jours, ne chantent plus. Ils produisent de la musique bonne à danser plutôt que des chants qui conseillent, éduquent et conscientisent.

 

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : Koambaba Kindoul, un nouveau talent de la musique tradi-moderne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 × 2 =