Burkina : l’ASAT-B au service de la cohésion et de la paix sociales

 

L’Amicale des séniors de l’administration du travail du Burkina (ASAT-B) a tenu une assemblée générale dans la matinée de ce jeudi 08 octobre 2020 à Ouagadougou. En effet, la cohésion et la paix sociales étaient au menu des échanges.

La cérémonie d’ouverture des travaux de l’assemblée générale de l’ASAT-B s’est tenue ce jeudi matin à Ouagadougou, en présence du Directeur de Cabinet du Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale. A cette occasion, les séniors de l’administration du travail vont échanger sur leur apport pouvant contribuer à la cohésion et à la paix sociales au Burkina Faso.

Au cours de cette rencontre, selon le président de l’ASAT-B, Emmanuel Pitroipa, « il y aura l’examen de l’ordre du jour qui comporte la révision des statuts, le rapport moral, le rapport financier et le renouvellement du bureau » . En ce qui concerne la contribution de l’ASAT-B à l’apaisement du climat social, monsieur Pitroipa a indiqué que leur apport se fera par le canal de leurs petits frères en l’occurrence, les contrôleurs et inspecteurs du travail qui sont en activité. « Ils vont venir prendre des conseils chez nous pour bien mener leur activité au service de la paix sociale, c’est-à-dire le vivre ensemble » , a-t-il soutenu tout en précisant que « c’est un apport très important » car « il faut la paix et la cohésion sociales pour le développement du pays » .

Le Directeur de Cabinet du Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Jean Marie SOMPOUGDOU représentant le ministre, a traduit toute sa gratitude et salué à sa juste valeur, le soutien et l’engagement de l’ASAT-B dans la mise en œuvre des politiques publiques, mais aussi son engagement à accompagner le ministère pour relever les défis globaux qui se posent aujourd’hui à l’administration du travail.

Avant de déclarer ouverte l’assemblée générale de l’ASAT-B, Jean Marie SOMPOUGDOU a souhaité plein succès aux travaux.

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : l’ASAT-B au service de la cohésion et de la paix sociales"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

onze − sept =