Burkina : Signature d’un protocole de collaboration entre l’AGRA, le MAAHM et la CPF

 

Le vendredi 12 février 2021 à Ouagadougou, le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricole et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo a présidé la cérémonie de signature d’un protocole d’accord entre son département, celui de la Confédération paysanne du Faso (CPF) et l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA).

Plus de 230 milliards de francs CFA sont investis chaque année dans la production agricole du Burkina Faso. C’est dans cette optique que le ministre de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation a décidé d’améliorer l’impact des investissements à travers la création d’un répertoire des meilleures pratiques d’interventions des partenaires au développement du secteur agricole.

Il a été constaté que les acteurs investissent dans les ressources financières, les  ressources humaines, la logistique… Mais tous ces investissements conduisent à des résultats insuffisants. « C’est pourquoi, avec l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA), le Département de l’Agriculture a jugé utile de capitaliser les bonnes pratiques d’interventions en fonction des domaines de ses programmes budgétaires opérationnels », a expliqué le représentant de l’AGRA, Jude Somé. Pour lui, « cet exercice dont l’utilité n’est plus à démontrer, permettra à l’ensemble des acteurs intervenant dans le secteur agricole, de répondre plus rapidement et efficacement aux différents types d’enjeux de développement  agricole », a-t-il renchéri.

Pour Issouf Forgho, « il ne doit pas y avoir un fossé entre le ministère de l’ agriculture et les acteurs du monde rural ». Il a rassuré que des collaborations seront faites pour réussir l’opération Agri-voucher mais aussi pour aplanir les difficultés vécues.

C’est ainsi qu’un protocole de collaboration avec la Confédération Paysanne du Faso (CPF), a été signé ce vendredi 12 février. Avec l’accompagnement de l’AGRA, les deux partenaires se sont donnés trois (3) mois pour établir un répertoire des meilleures pratiques à mettre à la disposition des producteurs. La réalisation de ce projet vise l’intensification des productions agricoles pour l’atteinte de la souveraineté alimentaire au Burkina Faso.

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : Signature d’un protocole de collaboration entre l’AGRA, le MAAHM et la CPF"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quinze + quatre =