Centre d’écoute et de dialogue pour Jeunes de Manga : lancement des activités

 

Le ministre des ressources animales et halieutiques a procédé, ce vendredi 05 février 2021, au lancement des activités du Centre d’écoute et de dialogue pour jeunes (CEDJ) de Manga. Désormais, les jeunes du Centre-sud disposent d’une infrastructure fonctionnelle à l’instar des douze autres régions du Burkina Faso.

Sous le thème “Promotion de la cohésion sociale entre jeunes du Zoundweogo” et sous le parrainage de Stanislas Goungounga, Secrétaire général du ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la ville, cette cérémonie de lancement des activités, a connu la présence de plusieurs centaines de jeunes, mobilisés ce vendredi matin au secteur n°5 de Manga.

Représentant son collègue de la jeunesse empêché, Salifou Tiemtoré, le ministre des ressources animales et halieutiques Dr Tegwendé Modeste Yerbanga par ailleurs patron de ladite cérémonie, a tenu à saluer la mobilisation et l’enthousiasme des jeunes qui “doivent désormais être les artisans de leur progrès” à partir du CEDJ qui, en plus de sa mission d’écoute et dialogue, est “un cadre d’expression en vue d’une formation civique, éthique, intellectuelle et démocratique” .

Il faut souligner qu’à cette occasion, les organisateurs ont procédé à des remises de prix aux lauréats de jeux collectifs à savoir, Lido, Dame, Pétanque et Football. Et après une visite guidée des locaux du CEDJ, cette cérémonie a laissé place à la communication sur le rôle des jeunes dans la promotion de la cohésion sociale au Burkina Faso.

 

Soyez le premier à commenter sur "Centre d’écoute et de dialogue pour Jeunes de Manga : lancement des activités"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

un × 4 =