Choix de Premier ministre : le président Kaboré s’est sûrement dit qu’ « on ne change pas une équipe qui gagne. »

 

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a, comme le voudrait la loi, présenté sa démission à Roch Marc Christian Kaboré, Président démocratiquement élu à l’issue de l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Etant réélu, le Président Roch Kaboré devrait nommer un Premier ministre qui sera chargé de constituer le gouvernement.

Il faut croire que le Président du Faso est resté convaincu par le bilan des deux années de Christophe Dabiré à la tête du gouvernement. Et puisqu’on ne change pas une équipe qui gagne, le Chef de l’Etat a préféré le reconduire à la primature. A 73 ans, monsieur Dabiré est encore sollicité par son pays pour une grande responsabilité. C’est donc dire que la vieille marmite a fait de bonnes sauces pendant les deux dernières années. Cette reconduction est pour lui (nouveau PM), une nouvelle mission qu’il accueille avec beaucoup d’humilité (puisqu’il s’est exprimé sur sa page facebook). Il a, une fois de plus, assuré les Burkinabè de son engagement pour le développement du Burkina Faso. « Je sais compter sur l’union sacrée de l’ensemble de mes compatriotes, sur notre capacité de résilience ainsi que sur le soutien des partenaires au développement pour relever les différents défis. », a indiqué le patron de la primature burkinabè sur sa page Facebook.

Dans l’opinion, l’on ne devrait pas être surpris de la reconduction de Christoph Dabiré. Si le peuple a choisi de reconduire le Président, c’est qu’il est prêt à assumer les choix de ce dernier. Cependant, ce qui a causé un léger souci, c’est le temps mis pour valider cette reconduction. Le Président, a-t-il cherché mieux qu’il n’a pas trouvé ? Pourquoi ce large temps mis pour, au final, reconduire l’ancien ? L’on serait tenté de croire qu’il y a eu, quelque part, une hésitation. Et supposant qu’il n’a pas eu mieux, le Président s’est sûrement dit qu’ « on ne change pas une équipe qui gagne. »

Soyez le premier à commenter sur "Choix de Premier ministre : le président Kaboré s’est sûrement dit qu’ « on ne change pas une équipe qui gagne. »"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatre × un =