CJP Burkina : 72heures de forum sur le titre foncier

 

La Commission épiscopale Justice et Paix (CJP-Burkina) organise du 14 au 16 avril 2021, un forum sur le foncier. A cet effet, elle a convié les Hommes de médias à une conférence de presse ce vendredi 9 avril 2021 à Ouagadougou, dans l’optique de situer les grandes lignes de ce forum. Cette rencontre avec les journalistes a permis au Secrétaire général de donner le contexte justificatif du forum et de revenir sur les résultats attendus.

Dans le cadre du programme triennal dénommé “programme action pour la Paix et la Justice sociale à l’horizon 2021 (PAPJ)” , la CJP-Burkina tient un forum de 72 heures sur un sujet aussi important pour la société. Il s’agit du foncier. Ce programme exécuté par la commission épiscopale Justice et Paix avec l’appui financier de Misereor et du secours catholique caritas France (SCCF), est exécuté à travers trois axes : la consolidation de la paix sociale par le développement d’une culture du civisme et de la citoyenneté ; la prévention des conflits violents liés au foncier rural et la protection des droits des femmes et des jeunes filles victimes d’accusation par allégation de sorcellerie et du mariage forcé.

État de droit et de gouvernance foncière : quels engagements de l’État et du citoyen pour une société apaisée?” , c’est sous ce thème que ce tiendra le forum de 72 heures. Forum qui sera présidé par Monseigneur Laurent B. Dabiré, président de la conférence épiscopale Burkina-Niger et sous le co-parrainage du ministre d’Etat chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale Zéphirin Diabré, du ministre de l’urbanisme de l’habitat et de la ville Bénéwendé Sankara et du ministre de l’agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation. Ces 72 heures seront consacrées à l’objectif global du forum qui est de contribuer à une prise de conscience individuelle et collective sur la nécessaire d’un sursaut national en vue de solutions concernées, globales et durables à la question foncière. D’après le secrétaire général de CJP-Burkina, Abbé Hermann O. Ouédraogo, l’objectif de façon spécifique est de mettre en discussion, les expériences des acteurs en matière de gestion foncière ; analyser les perspectives et possibilités de faire évolution sur le cadre juridique sur le foncier… Plusieurs activités marqueront ces 72 heures de forum. C’est entre autres, une communication sur l’état de droit, gouvernance foncière et de cohésion sociale : rôle et responsabilité des acteurs ; 5 panels sont aussi organisés avec chacun un thème en rapport avec le titre foncier et la cohésion sociale. Sont attendus, environ 150 participants pour ce forum. Les grands thèmes autour desquels se dérouleront les communications sont : l’aménagement urbain, la gestion du foncier rural et les mécanismes de lutte contre la corruption et prévention des conflits liés au foncier.

En rappel, la commission épiscopale Justice et Paix a été créée en 2003. C’est une organisation de l’Église catholique, voulue par les évêques et la conférence épiscopale Burkina-Niger bénéficiant du statut d’association et œuvrant dans les domaines de la paix. Ceci n’est pas une première activité de la commission épiscopale Justice et Paix. En effet, beaucoup d’autres activités ont été organisées par cette commission, qui ont permis d’atteindre des résultats comme la réinsertion sociale de 73 femmes accusées de sorcellerie, la résolution de 1407 cas de violences et/ou d’injustice, la résolution à l’amiable de plus de 150 conflits entre agriculteurs et éleveurs…

Soyez le premier à commenter sur "CJP Burkina : 72heures de forum sur le titre foncier"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-huit − 1 =