Concert de Diamond Platnumz à Ouagadougou : j’y étais

 

L’artiste tanzanien, Diamond Platnumz était en concert à Ouagadougou le 03 avril 2021 au palais des sports de Ouaga 2000. Un concert qui n’a pas répondu aux attentes de plusieurs personnes vu “l’échec” de la mobilisation du public. Par contre, beaucoup s’attendaient à une salle comble vu la trempe de l’artiste.

L’artiste est monté sur scène autour de 1h30 minutes. Bien habillé, bien coiffé, il est là pour faire “son show”. Dans la salle, les fans de l’artiste étaient dispersés car certains avaient payé 5000 FCFA, d’autres 10 000 et 15 000 FCFA. Il n’a même pas fini de chanter le 1er titre qu’il a invité les gens à descendre et à s’approcher du podium. Ce qu’il faut retenir, c’est que ce public en nombre réduit soit-il, était “vrai” , c’est-à-dire des fans incontournables de l’artiste. Diamond Platnumz s’est senti aimé et adopté par ce “petit public”. Il s’est donc laissé aller en donnant le meilleur de lui, même si ce concert n’était pas en live. Il a assuré comme s’il était dans une salle pleine si bien qu’il a enlevé son habit à un certain moment. L’artiste a joué plusieurs titres et à chaque fin de chanson, les fans en réclamaient toujours. “Bisser, Bisser” , pouvait-on entendre dans la salle.

Pourquoi une faible mobilisation?

Je pense qu’en grande partie, la faible mobilisation de ce concert est liée à la date qui a été choisie. La veille de Pâques où plusieurs personnes avaient un rendez-vous dans les lieux de culte. Malheureusement pour les organisateurs, d’autres évènements étaient prévus ce même jour à Ouagadougou. Et le comble, un “Gros Poisson d’avril” a bouleversé l’esprit des fans. En effet, un média voulant faire un “poisson d’avril” à ses lecteurs, a simulé le report dudit concert dans le titre de son article. Alors, tous ceux qui n’ont pas pris le temps de tout lire l’article, ont cru au report du concert. Un ami personnel a même été victime de ce poisson d’avril “mal placé” .

Comme le concert de Ouagadougou n’a pas été à la hauteur des attentes, les organisateurs ont décidé de reporter celui de Bobo-Dioulasso. Cette décision, selon moi, va leur permettre de mieux se préparer pour pouvoir rattraper l’échec de Ouagadougou. Tout en notant l’efficacité des deux maîtres de cérémonie, Rachim Nasser Sanou et Freddy Lino qui ont assuré leur rôle, je tiens à souligner en rappel, que grâce à ces mêmes organisateurs de ce concert, l’artiste Dadju a pu émerveiller le public ici, au Burkina Faso.

 

Soyez le premier à commenter sur "Concert de Diamond Platnumz à Ouagadougou : j’y étais"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

treize − 5 =