Concours de la fonction publique : Des innovations majeures pour la session 2021

 

Ce jeudi 3 juin 2021, le Directeur général de l’Agence générale de recrutement de l’État (AGRE) a animé une conférence de presse dans la salle de conférence du Service d’information du gouvernement (SIG) à Ouagadougou. La rencontre avec les hommes de médias s’est accentuée sur l’organisation des concours directs et professionnels de la fonction publique session 2021 et les différentes innovations.

Pour la session 2021, ce sont 3 472 postes qui sont à pourvoir en concours professionnels et 4 625 postes en concours directs. Le nombre de poste à pourvoir par an dépend du besoin exprimé en tenant compte des sorties définitives à savoir les retraites, les licenciements, les démissions, les décès mais aussi du redéploiement du personnel et du besoin de personnels en formation continue.

Pour les concours professionnels, 154 concours ont été retenus donc 124 seront composés en ligne dans le centre unique de Ouagadougou, soit un taux d’accroissement de 42,52% contrairement à l’année passée. « Les inscriptions en ligne ont débuté le 15 mai et se poursuivent jusqu’au 5 juin 2021 à 23h59mn », a indiqué Oumarou Toé, Directeur général de l’AGRE. Pour cette session, les compositions se déroulent à l’ENAM, à l’Université Joseph Ki-Zerbo, à l’université Aube Nouvelle et à l’IAM. L’AGRE a bénéficié de l’accompagnement de la CENI avec 200 ordinateurs portables. Pour les concours directs, 56 concours ont été retenus. 48 concours seront à épreuves de Questions à choix multiples (QCM) et huit (08) concours à épreuves classiques. L’inscription se fera en deux phases à savoir du 6 au 15 juin 2021 pour les inscriptions des concours de niveau licence et Baccalauréat et du 14 au 23 juin 2021 pour les inscriptions du concours de niveau BEPC.

Des innovations majeures sont à noter dans les concours. Il s’agit entre autres, de la correction électronique des concours directs à épreuves QCM et des concours professionnels du MENAPLN et de la santé, l’épreuve du QCM dans les concours professionnels déconcentrés du MENAPLN et de la santé, l’organisation des concours spéciaux pour les personnes vivant avec un handicap, l’amélioration du payement électronique des concours grâce aux renforcements du partenariat avec les opérateurs de téléphonie, la phase orale pour les concours directs de recrutement des professeurs du MENAPLN. « Les principales innovations visent, entre autres objectifs, la réduction des risques d’erreurs, celle des délais ainsi que les coûts d’organisation des concours. Celles-ci s’inscrivent dans le cadre de la réforme de la Fonction publique en cours au Burkina Faso, visant la dématérialisation intégrale des actes de gestion et la rapidité dans le traitement des dossiers par la simplification des procédures », a déclaré monsieur Toé.

Les inscriptions de ces concours se feront en ligne sur la plateforme www.econcours.gov.bf. La composition des concours professionnels en ligne débutera le 10 juin 2021 pour les concours de la santé, et les autres concours se feront le 15 juin. Les concours professionnels déconcentrés du MENAPLN débuteront le 4 juillet dans les 13 chefs-lieux de régions. Quant au concours directs, ils sont prévus pour le mois d’août. Le budget prévu pour l’organisation des concours est estimé à 1 959 184 000F incluant l’inscription et la composition en ligne, la correction et le paiement électronique.

 

Soyez le premier à commenter sur "Concours de la fonction publique : Des innovations majeures pour la session 2021"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quinze + 3 =