Congo : décès de l’opposant Guy-Brice Parfait Kolélas

 

Alors que la présidentielle se déroulait au Congo, le principal rival de Dénis Sassou Nguesso s’en allait. Guy-Brice Parfait Kolélas est mort dans la nuit de dimanche 21 à lundi 22 mars 2021 à l’âge de 60 ans des suites du Covid-19, lors de son évacuation sanitaire vers la France.

Au moment où les élections présidentielles se déroulaient dimanche 21 mars 2021 au Congo, un avion médicalisé était venu chercher l’opposant, Guy-Brice Parfait Kolélas à Brazzaville dans lequel il a perdu la vie en cours d’évacuation.

Testé positif au Covid-19 le vendredi, il n’avait pas pu animer son dernier meeting de campagne à Brazzaville, mais avait réussi à publier une vidéo à quelques heures du scrutin affirmant « se battre contre la mort ».

« Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort, mais cependant, je vous demande de vous lever. Allez voter pour le changement. Je ne me serais pas battu pour rien », avait-il affirmé dans cette vidéo, juste après avoir retiré un masque d’assistance respiratoire puis d’ajouter : « levez-vous comme un seul homme. Faites-moi plaisir. Je me bats sur mon lit de mort. Vous aussi, battez-vous, pour votre changement. Il en va de l’avenir de vos enfants ».

 

Soyez le premier à commenter sur "Congo : décès de l’opposant Guy-Brice Parfait Kolélas"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 × deux =