Conseil de la jeunesse du Burkina Faso : une nouvelle faitière des jeunes vient de naître

 

Le Conseil de la jeunesse du Burkina Faso (CJBF) a tenu un congrès constitutif ce samedi 17 juillet 2021 à Ouagadougou. A l’occasion, il a été question de l’installation du bureau de cette faitière des jeunes.

Faire du jeune, une force humaine incontournable dans la consolidation des acquis de développement durable” , tel a été le thème de ce congrès constitutif du CJBF. Cette rencontre a permis aux différents membres, de découvrir le règlement intérieur de l’association.

Ibrahim Ouédraogo est désormais le président du Conseil de la jeunesse du Burkina Faso (CJBF). Après l’installation du bureau, selon lui, de grands chantiers sont attendus. Il s’agit notamment “de l’employabilité des jeunes, la formation et l’insertion professionnelle” .

Pour le président du CJBF, le Burkina Faso connait un fort taux de chômage qui touche la frange jeune. “Et cette nouvelle faitière qui vient de naître, va effectivement travailler à ce que les jeunes soient plus représentatifs, que ça soit au niveau professionnel ou au niveau administratif” , a-t-il soutenu.

Ibrahim Ouédraogo a rassuré que son conseil va suivre toute la voie administrative pour être reconnu. “Peut-être, on peut se sentir refoulé à un moment donné mais c’est sûr que de par notre engagement et notre persévérance, nous allons finir par nous imposer” , a-t-il fait savoir.

Il faut noter que le bureau du CJBF est composé de 19 membres dont 06 filles et 13 garçons. “C’est vrai que c’est le bureau national qui vient juste d’être représenté, mais on est en train de travailler à avoir des représentations au niveau des régions, des provinces, des communes et des arrondissements” , a-t-il précisé.

Soyez le premier à commenter sur "Conseil de la jeunesse du Burkina Faso : une nouvelle faitière des jeunes vient de naître"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 + seize =