Contrôle des débits d’eau des canaux d’irrigations : renforcement des capacités des agents O&M

 

La formation/recyclage des agents O&M sur le contrôle des débits d’eau des canaux d’irrigations s’est déroulée du 31 mai au 04 juin 2021 à Bobo-Dioulasso. Durant cinq (05) jours, cette session a permis de renforcer les capacités des agents O&M (Operation & maintenance agent).

Dans le but de renforcer les capacités des agents O&M sur le contrôle des débits d’eau des canaux d’irrigations, en particulier sur les techniques de jaugeages au moulinet et leurs dépouillements ainsi que leur exploitation pour les courbes de tarage afin d’assurer un accompagnement rapproché aux Organisations des usagers de l’eau agricole (OUEA), afin d’assurer la durabilité et la rentabilité des périmètres, l’Autorité de mise en valeur de la vallée du Sourou (AMVS) a bénéficié de l’appui du Projet de résilience et de compétitivité agricole (PReCA).

A cette occasion, les participants (agents O&M et les cadres des directions techniques de l’AMVS) ont été formés sur les techniques de jaugeage au moulinet, au canal Venturi et au micro-moulinet ; sur le jaugeage au flotteur ; sur le jaugeage par empotement. Également, les agents ont été formés sur le dépouillement des différents jaugeages, tout en élaborant un protocole de jaugeage.

Assurée par deux experts à savoir, un ingénieur du Génie rural/Hydrologue et un technicien supérieur en hydraulique et de l’Équipement rural qui sont chevronnés et pétris d’expériences sur les volets contrôle des débits d’eau des canaux d’irrigations et dotés d’une bonne connaissance de la Vallée du Sourou ainsi que de la problématique de l’irrigation, cette session de formation a consisté à la conception des modules. Il faut noter que le formateur a eu deux (02) jours ouvrables pour la préparation des modules et deux (02) jours pour l’élaboration du rapport de formation.

Par ailleurs, le financement de la formation a été entièrement assuré par les ressources PReCA, et ce conformément à la règlementation en vigueur, régissant les projets et programmes au Burkina Faso.

En rappel, l’AMVS, Établissement public de l’État à caractère administratif (EPA) a été créée par Kiti n°86-286/CNR/PRES du 14 juin 1986 et transformée en Société d’économie mixte (SEM) par décret adopté en Conseil des Ministres, le 06 août 2020, qui la place dans un cadre institutionnel transitoire. Son mandat général est la mise en valeur des potentialités agropastorales et halieutiques de la vallée du Sourou.

Ses principaux objectifs sont entre autres, d’assurer l’aménagement des terres dans la vallée de Sourou ; promouvoir l’intensification de la production agricole, animale, sylvicole et halieutique dans la vallée du Sourou ; appuyer les coopératives à l’auto-promotion par le développement en leur sein d’un esprit d’entreprenariat agricole ; et promouvoir les actions de protection de l’environnement.

 

Soyez le premier à commenter sur "Contrôle des débits d’eau des canaux d’irrigations : renforcement des capacités des agents O&M"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatorze − un =