Covid-19 au Burkina : 15 cas confirmés à la date du 26 novembre 2020

 

Le point de presse sur l’évolution de la maladie à Coronavirus (COVID-19), s’est tenu ce vendredi 27 novembre 2020 à Ouagadougou. En effet, 15 nouveaux cas ont été confirmés à la date du 26 novembre.

« A la date du 26 novembre 2020, nous avons analysé 130 échantillons dont 95 voyageurs. 15 cas ont été confirmés dont 09 à Ouaga, 02 à Dori et 04 à Gaoua. Le nombre de cas actifs est de 169 », a laissé entendre Dr Brice BICABA, Coordonnateur du comité sectoriel « Santé » et d’ajouter : « Actuellement nous avons en moyenne, 2500 cas testés par semaine. Cette évolution montre que nous avons eu une période d’embellie au mois de juin à septembre avec une augmentation des cas au mois d’octobre. Mais actuellement, il y a une stabilité au niveau de la contamination. Au mois de novembre, nous n’avons enregistré aucun décès de suite de COVID-19 dans notre pays. »

Monsieur BICABA n’a pas manqué de rappeler aux gens que le respect des mesures barrières à savoir le port du masque, le lavage des mains au savon, l’usage du gel hydro-alcoolique, la distanciation sociale sont les meilleures précautions à prendre pour lutter contre la COVID-19. Il a fait savoir que c’est grâce au respect de ces mesures par les populations burkinabè qu’on évitera un rebond de la maladie à Coronavirus dans ce pays.

« Avant la campagne électorale, des directives de respect des mesures barrières ont été données aux partis politiques. Et actuellement, nous faisons un monitorage pour voir s’il y aura un rebond de la maladie dans les deux à trois semaines à venir. », a-t-il indiqué. Dans la stratégie de riposte, poursuit-il, nous avons la formation en cours des agents de santé. Plus de 4000 agents de santé ont déjà été formés et 3000 autres en cours de formation. « Nous avons prévu le renforcement des capacités des laboratoires et nous sommes en train de poursuivre aussi la dévolution systématique de la maladie à Coronavirus au niveau des formations sanitaires. »

A l’en croire, leurs défis sont entre autres, « travailler à maintenir la tendance actuelle, faire mieux jusqu’à ce qu’il y ai un traitement conventionnel de la COVID-19. Nous travaillons aussi sur le renforcement du respect des mesures de protection, la poursuite de l’engagement communautaire, le renforcement du dispositif de surveillance dans les frontières. Les discussions vont se poursuivre au niveau régional pour que quand on va donner le feu vert pour l’ouverture des frontières, nous ayons déjà un dispositif solide. », a expliqué Dr Brice BICABA.

 

Soyez le premier à commenter sur "Covid-19 au Burkina : 15 cas confirmés à la date du 26 novembre 2020"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux × 2 =