Domaine de l’énergie : un atelier de formation des utilisateurs de statistiques

 

L’Assistance technique du Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques (PAGPS) en collaboration avec la Direction générale des études et des statistiques sectorielles de l’ex-Ministère de l’Energie, organise les 22 et 23 février 2021 à Ouagadougou, un atelier de formation.

En effet, dans le cadre de ses activités, le PAGPS a prévu, lors de sa planification initiale, d’organiser dans le dernier semestre de sa mise en œuvre, des sessions de formation des utilisateurs de statistiques dans certains domaines pour lesquels, la production statistique s’est améliorée et s’est enracinée ces dernières années. D’ailleurs, le secteur de l’énergie est un des domaines identifiés, d’où la tenue de ces deux jours de formation.

Selon Samuel Sawadogo, Directeur par intérim des statistiques sectorielles du ministère en charge de l’Energie, l’objectif recherché à travers cette formation, c’est qu’au ministère de l’Energie, des statistiques sur le domaine de l’énergie sont produites. « Maintenant, le constat qu’on fait de façon générale, est que ces informations statistiques sont disponibles mais méconnues du grand public, et ne sont pas utilisées de manière optimale. Donc l’objectif recherché à travers cette formation, est que les gens prennent connaissance de l’existence de ces informations sur le secteur de l’énergie, afin d’utiliser ces informations pour pouvoir planifier le développement et prendre des décisions idoines concernant le secteur » , a fait savoir monsieur Sawadogo.

Ce que nous attendons à l’endroit des participants surtout que nous faisons face à des partis politiques et des organisations de la société civile, poursuit-il, c’est qu’ils prennent connaissance même d’abord de l’existence de ces informations statistiques et connaitre l’importance de la statistique dans la prise de décision, que ce soit au niveau politique, stratégique, opérationnel et technique. « Ils doivent savoir que la statistique doit être mise au devant de la chose afin de prendre les meilleures décisions » , a-t-il soutenu tout en précisant que le public aussi servira de diffusion puisqu’il prendra connaissance de l’existence de ces informations et pourra vulgariser à son tour l’existence de desdites informations à travers un public plus large.

Par ailleurs, il faut noter que la construction des statistiques obéit à des principes simples mais stricts. Alors le plus important en statistique, ce n’est pas le chiffre mais le processus qui a conduit à sa production.

Soyez le premier à commenter sur "Domaine de l’énergie : un atelier de formation des utilisateurs de statistiques"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

sept − 5 =