Ecole Nioko 1 : “des gens ne savent pas voter“ , dixit le président du bureau de vote n°4

 

A l’instar d’autres salles de classe transformées en bureau de vote, celles de Nioko 1 sont également ouvertes depuis 6h. Des hommes et des femmes défilent pour honorer le rendez-vous des urnes, ce dimanche 22 novembre. A ce niveau, le président du bureau de vote n°4, Cissé Tafsir a expliqué que tout se déroulent bien.

 « Ce qu’on peut retenir à mi-parcours, est que l’affluence est grande. A notre niveau, nous pensons que les gens ont compris la nécessité de venir voter », a expliqué Cissé Tafsir. A l’en croire, sur le plan matériel, tout est au complet car, déclare-t-il, « hier soir nous avons eu le matériel qu’il fallait sauf qu’au niveau de la présidentielle, des bulletins avaient manqué mais tout est rentré dans l’ordre, tout va bien. Depuis ce matin, nous travaillons à l’aise. »

Cependant le gros problème, selon lui, est que beaucoup ne savent pas voter. « Quand ils viennent, il faut que nous prenions le temps pour leur montrer comment ça doit se passer. Je pense que les partis politiques n’ont pas fait leur travail de base. », a martelé le président du bureau de vote n*4 de Nioko 1. A l’avenir, poursuit-il, que les partis politiques essayent de montrer à leurs militants comment se font les opérations de vote.

« Il faut noter que certains ne savent pas qu’il s’agit des élections couplées. Ils viennent, votent une fois et veulent repartir. Ainsi, il faut donc que les membres du bureau de vote prennent le temps pour mieux expliquer à l’électeur en question, qu’il s’agit d’élections couplées. A part cela, Nioko 1 n’a rencontré aucun problème majeur » , a-t-il conclu son propos.

Soyez le premier à commenter sur "Ecole Nioko 1 : “des gens ne savent pas voter“ , dixit le président du bureau de vote n°4"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

12 + 6 =