“EcoMédias”: L’acte 2 lancé par la CCI-BF

 

La cérémonie de lancement de l’édition 2 de “EcoMédias“ s’est tenue ce jeudi 25 mars 2021 à Ouagadougou. Il s’agit d’une initiative de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), dont l’objectif est d’encourager la production de contenus de médias dédiée à l’économie et à la promotion du secteur privé au Burkina Faso.

Après la première édition lancée en novembre 2019 qui a vu la participation de huit médias dont cinq ont été récompensés, la CCI-BF, initiatrice de ce projet, a lancé la deuxième édition. Avec une enveloppe financière de 50 millions de FCFA, les dix meilleurs projets seront primés. La Chambre de commerce veut par ce projet, soutenir la production de reportage, d’émission et d’article sur l’économie du secteur privé. La plus grande innovation de cette édition est que la sélection de dossier se fera sur deux phases. La première consiste à inviter les organes de presse à manifester leur intérêt à ce projet afin de participer à cette session de formation. La deuxième phase consistera pour les jurys, de se pencher sur les projets soumis en vue de la sélection finale.

Selon la présentation du directeur de communication de la Chambre, Gilbert P. Ouédraogo, les lauréats sont classés par catégorie. Il y a la catégorie de la télévision, de la radio, de la presse écrite et celle en ligne. Pour la télévision et la presse écrite, trois (03) projets seront récompensés. En ce qui concerne la radio et la presse en ligne, deux (02) projets seront primés. Contrairement à la première édition où il y avait une différence entre les montants des prix pour les différentes presses (Radio : 5 millions et télé : 5 millions, presse en ligne : 4 millions FCFA), la deuxième édition apporte le même montant pour toutes les catégories de presse. Le directeur n’a pas manqué de souligner les conditions de participation au projet. C’est entre autres, des documents à fournir comme une présentation claire et succincte du soumissionnaire ; un C.V du porteur du projet ; une copie de l’Identifiant financier unique (IFU) ; une attestation de parution régulière délivrée par le CSC. L’organe doit également disposer d’au moins trois journalistes professionnels…

Cette deuxième édition est parrainée par le ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura. Il a laissé entendre qu’en acceptant d’être le parrain de cette édition, c’est une manière de saluer et magnifier la contribution de la Chambre de commerce et d’industrie au développement des médias en tant qu’entreprise privée ou société d’Etat. A en croire Ousseni Tamboura, la contribution de la CCI-BF vient à point nommé et s’inscrit en droite ligne des efforts fournis pour renforcement les capacités financières de nos médias. « EcoMédias est un tremplin et une opportunité que les médias devront saisir pour renforcer leurs capacités productives au grand bonheur de leur lecteurs, auditeurs et téléspectateurs. », a expliqué le ministre de la communication.

Soyez le premier à commenter sur "“EcoMédias”: L’acte 2 lancé par la CCI-BF"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf − treize =