Élection Présidentielle au Burkina : « Même si Roch se présentait à nouveau en 2025, nous allons encore le voter » déclare un citoyen Burkinabè

 

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient de proclamer les résultats provisoires de l’élection présidentielle au Burkina Faso. Roch Marc Christian Kaboré est le candidat ayant obtenu le plus de voix et a ainsi remporté les élections au premier tour avec un taux de 57,87 pour cent. Il est suivi par le candidat du CDP Eddie Komboïgo et celui de l’UPC respectivement deuxième et troisième. Votre quotidien en ligne Faso-actu.net a réalisé un micro-trottoir à Ouagadougou pour recueillir l’avis des citoyens Burkinabè.

La majeure partie des Burkinabè sont satisfaits par les résultats provisoires de la CENI. Selon Joël Ouedraogo, commerçant, cela est une très bonne nouvelle. « On attendait ça en tout cas. Vraiment avec tout ce qu’il a déjà fait pour le pays, on savait qu’il allait emporter à nouveau. C’est juste la confirmation que l’on attendait. Le coup KO a été bien réalisé donc nous sommes fiers de la victoire de Roch. Depuis qu’il est arrivé au pouvoir, il a réparé beaucoup de dégâts qui avaient été causés par l’ancien régime. Donc il faut lui donner du temps. Nous sommes avec lui, même en 2025 », a-t-il laissé entendre.

Cet avis est partagé par plein d’autres comme Assami Zoundi qui déclare être très content de cette réélection. « Je suis très content parce que c’était mon souhait que le MPP remporte la victoire. Quand on regarde ce qu’il a déjà réalisé en 5 ans, s’il continue dans cette lancée, tous les Burkinabè vont apprécier. Durant les 27 ans au pouvoir du président Compaoré, il n’a pas réussi à réaliser ce que Roch a réalisé en 5 ans. Ceux qui disent qu’il n’a pas bien travaillé le disent parce qu’ils ne l’aiment pas, sinon tout le monde sait qu’il a travaillé. Par exemple à Karpala, même les quartiers ont été goudronnés. Nous sommes sûrs que durant les cinq ans à venir, il va encore faire plus que ce qu’il a déjà fait. »

Omar Congo, un autre commerçant de Zaabre Daaga appelle ceux qui ont perdu à accepter la réalité. « Il a gagné avec un fort pourcentage en plus. Nous avons placé notre confiance en lui et même si c’était à reprendre, nous allons encore le voter pour qu’il soit le premier. Qu’ils arrêtent la jalousie pour qu’ensemble, ils puissent développer le pays.  Peut-être qu’en 2025, ils auront gain de cause mais pour le moment c’est Roch qui a gagné. Alors qu’ils respectent cela. »

Il est accompagné dans son idée par Samuel Kafando. « C’est tous ensemble que nous pourrons développer le pays. L’opposition affirme que si elle prenait le pouvoir, les attaques terroristes cesseront. Si c’est la vérité, qu’ils dévoilent leurs stratégies au président élu et aux FDS pour que cela puisse effectivement cesser. A mon avis ce ne sont que des propos de campagne. Aucun d’eux ne peut faire stopper le terrorisme. Le terrorisme peut finir si et seulement si nous mettons nos divergences de côté pour le combattre ensemble main dans la main car le terrorisme est le problème de tous. »

Il est soutenu par Saidou Yougbaré. « Ce n’est pas de la faute de Roch si les terroristes attaquent le pays. Nous le soutenons. Il n’a pas à négocier avec eux car faire cela, c’est comme élever des serpents. Celui qui élève des serpents finit par se faire tuer par un serpent. C’est une bénédiction pour le Burkina que le MPP ait remporté la victoire. Nous sommes en fête, nous le soutenons. Nous voulons qu’il ait l’énergie nécessaire pour poursuivre les actions qu’il a déjà commencées. Même en 2025, si Roch se présentait à nouveau nous allons encore le voter ».

Zongo Norbert Basile quant à lui, affirme être neutre. « Je n’ai pas de parti pris. Je suis juste content que les élections se soient passées paisiblement car c’est tout ce qui compte. Le candidat élu a été élu démocratiquement, donc je suis content »

Selon Delphine Ouedraogo, secrétaire administrative, on ne change pas une équipe qui gagne. « C’est bien, il mérite. Je trouve qu’il fait bien son travail donc s’il est réélu, c’est une bonne affaire. Il a démarré par les constructions des routes donc il est très bien parti, et il va terminer ce qu’il a commencé. On ne change pas une équipe qui gagne », a-t-elle déclaré.

Saidou Passéré, quant à lui, ne partage pas cet avis . « Je suis un militant du CDP, donc j’aurai préféré que ce soit le CDP qui gagne. Donc je suis pas content mais je souhaite à Roch un bon mandat, c’est le peuple qui l’a élu donc nous respectons ce choix », nous a-t-il laissé entendre.

 

Soyez le premier à commenter sur "Élection Présidentielle au Burkina : « Même si Roch se présentait à nouveau en 2025, nous allons encore le voter » déclare un citoyen Burkinabè"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

13 + un =