Fonction publique : une nouvelle plateforme pour traiter les dossiers de retraite

 

Le Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale à travers la Direction des sorties assistées (DSA) et la Direction des services informatiques (DSI), a présenté à la presse ce vendredi 11 juin 2021 à Ouagadougou, une nouvelle plateforme pour le traitement des dossiers de retraite. En effet, il s’agit notamment de la Plateforme de retraite informatisée, simplifiée et centralisée pour les actes (PRISCA).

Dans l’objectif principal de faciliter les démarches de départ à la retraite, le Ministère de la Fonction publique a initié cette nouvelle plateforme qui permettra de rendre plus simple et donc plus rapide, le traitement des dossiers de retraite et de pension. Ce nouvel outil de travail dont les principaux utilisateurs se sont déjà appropriés le contenu et les fonctionnalités, a été élaboré 45 jours durant, par une commission composée d’informaticiens et de gestionnaires de plusieurs structures.

Selon Juste Honoré Ouédraogo, directeur des sorties assistées au Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, “PRISCA est une plateforme numérique de traitement des dossiers de retraite” . A l’entendre, les avantages de cette plateforme sont de diverses sortes. “Il y a la possibilité qu’offre PRISCA aux acteurs de traitement des dossiers de pouvoir entrer en contact avec d’autres acteurs et même les principaux bénéficiaires que sont les retraités, pour pouvoir faciliter leur tâche à travers la recherche des informations complémentaires sur les dossier, mais aussi les documents manquants” , a-t-il expliqué et d’ajouter :”pour les retraités, c’est de leur permettre non seulement de pouvoir suivre l’évolution du traitement de leur dossier mais aussi et surtout de pouvoir contribuer, si nécessaire, à rendre beaucoup plus efficiente la prise des actes de retraite à travers le complément des pièces et le complément d’informations qu’eux seuls peuvent fournir” .

Concernant un autre avantage pour les retraités, poursuit-il, PRISCA leur permet de pouvoir rester sur place (dans une province par exemple) pour avoir leur documents de retraite que sont l’arrêté de départ à la retraite et le relevé général des services. Et pouvoir aussi transmettre leur dossier de demande de pension à la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO). “Donc, ils peuvent tout simplement suivre en ligne et à distance, l’évolution des deux dossiers à savoir, le dossier de demande d’actes de retraite et le dossier pour la demande de pension de retraite” , a-t-il expliqué.

Il faut noter qu’avec cette nouvelle plateforme, les retraités peuvent rester sur place pour suivre l’évolution du traitement de leurs dossiers. Donc elle leur offre la possibilité de savoir à n’importe quel moment, si le dossier a un problème et surtout contribuer à débloquer ce problème le plus tôt possible. Par ailleurs, ceux qui partent à la retraite au delà de trois (03) ans ne sont pas concernés par ladite plateforme. C’est seulement ceux qui sont déjà à la retraite ou ceux qui partent à la retraite dans un délai maximum de deux (02) ans qui seront pris en compte. Cela signifie que l’agent qui a son nom sur la liste prévisionnelle de la DSA et qui a été approuvé par la Direction des ressources humaines (DRH), pourra se connecter et créer son compte.

Il faut souligner que PRISCA est une plateforme qui n’est qu’à sa version de base et est donc appelée à évoluer avec le temps et les besoins. Elle est une interface en quatre (04) principaux acteurs du traitement des dossiers de retraite à savoir, la DSA, les DRH, la CARFO et les retraités. Ainsi, un retraité, où qu’il se trouve, peut accéder à ses documents de retraite, demander sa pension et en jouir sans avoir besoin de quitter sa localité pour venir chercher des actes à Ouagadougou.

Pour avoir accès à cette plateforme, il suffit de lancer la recherche sur www.maretraite.gov.bf

 

Soyez le premier à commenter sur "Fonction publique : une nouvelle plateforme pour traiter les dossiers de retraite"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

vingt + 2 =