Formation PAGPS : Mieux connaitre les statistiques de l’énergie pour mieux les exploiter

 

La formation des utilisateurs des statistiques de l’énergie a connu son épilogue ce vendredi 19 février 2021 à Ouagadougou. Cette formation, débutée le 18 février, avait pour objectif non seulement de faire connaitre les statistiques en énergie mais aussi de situer l’importance de leur utilisation.

Pendant deux jours, les acteurs de la statistique de l’énergie et des Hommes de médias se sont entretenus. Il n’était pas question lors de cette formation, de transmettre un savoir-faire en matière de statistique aux participants, mais de faire connaitre les données et les informations disponibles. Il s’agissait également de développer la culture et l’appétit en statistique des journalistes.

« L’objectif de cette formation était de présenter quelques concepts et définition de la statistique afin que les utilisateurs puissent comprendre ce que c’est que la statistique. Nous avons aussi présenté quelques concepts sur le secteur de l’énergie pour faciliter l’utilisation des données statistiques au niveau du secteur. », a expliqué Sawadogo Samuel, directeur par intérim des statistiques sectorielles au niveau du ministère en charge de l’énergie. A l’en croire, par données statistiques, il faut entendre toute information quantitative pour traiter un sujet d’intérêt particulier. De façon globale, l’objectif de la formation a été atteint parce que « les formés joueront le rôle de diffusion ». Ces deux jours de formations ont donné l’occasion à l’expert Kassim Guiré, de partager son expérience avec les participants. En effet, il a été le principal présentateur des différents thèmes.

C’est une formation qui a été saluée par les participants. Selon Alice Suglimani Thiombiano, journaliste à Burkina 24, cette session de formation de deux jours lui a apporté bien de choses. « Avant, quand je partais pour des reportages où on parlait de chiffres, je ne savais pas comment les exploiter surtout en matière d’énergie. Mais avec ces échanges, j’ai compris beaucoup de choses et ce qui se cache derrière l’énergie. On a souvent beaucoup de délestages et on ne comprenait rien. On se plaignait de la SONABEL parce qu’on ne savait pas que la production ne cause pas de problème mais plutôt la distribution. », a-t-elle laissé entendre. Grâce à cette formation, à l’entendre, elle sait désormais comment utiliser les données statistiques en matière d’énergie et où avoir ces données. Alice Suglimani Thiombiano pense surtout que si les décideurs se servaient des statistiques, ils sauront mieux gérer certaines situations. « On a l’impression qu’ils misent sur la production, oubliant que le véritable problème se situe au niveau de la distribution. En tant que journaliste, cette formation m’apporte grand-chose car elle me permettra de mieux expliquer en français facile pour me faire comprendre de façon aisée par mes lecteurs.», a-t-elle fais savoir.

Il est ressorti des échanges que le secteur de l’énergie présente des spécificités qui l’éloignent des conditions de la concurrence parfaite. C’est un domaine complexe qu’il faut analyser avec rigueur avant toutes prises de décisions. En rappel, la formation a été initiée par le Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques (PAGPS/SPS) en collaboration avec la DGESS/MEMC) avec l’appui de l’Union européenne (EU).

Soyez le premier à commenter sur "Formation PAGPS : Mieux connaitre les statistiques de l’énergie pour mieux les exploiter"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatorze + 3 =