Kossodo: L’usine « GCM industrie » verra le jour dans 13 mois

 

Dans la zone industrielle de Kossoda à l’arrondissement n°4 de Ouagadougou, sera construite une usine de fabrication de ciment. Il s’agit notamment de GCM industrie. La pose de la première pierre de cette usine s’est tenue dans la matinée de ce mardi 26 janvier 2021. La cérémonie a été présidée par le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Harouna Kaboré.

C’est parti pour la construction d’une unité de production de ciment. Ce projet est une initiative de la société « GCM industrie SA ». Il consiste à implanter une cimenterie ultra moderne sur un espace de 7 hectares qui aura pour activité, l’importation et le broyage de clinker ; la production et la commercialisation de ciment et de produits dérivés.

73,9 milliards de FCFA est le montant total qui sera investi afin de permettre la construction et le bon fonctionnement de l’usine. Moussa Kouanda est le Président directeur général (PDG) et promoteur de cette industrie. Il a fait savoir à travers un discours lu par sa fille Habibou Kouanda, que c’est un réel plaisir pour lui de procéder à la construction de l’industrie. Il a remercié le gouvernement pour son accompagnement qui a permis la concrétisation de ce projet. « La réalisation de cette usine de production de ciment et produits dérivés, vient étoffer le tissu industriel du Burkina Faso (…) La concrétisation du projet contribuera sans doute à l’amélioration des conditions de vie de la population par la création d’environ 700 emplois directs et indirects, à la création de richesse, à la formation, à l’insertion de la jeunesse et au développement économique de notre pays. », a laissé entendre Abibou Kouanda. Moussa Kouanda a, par la voix de sa fille, remercié les différents partenaires qui ont permis le démarrage dudit projet, et compte sur leur accompagnement pour la suite.

Le gouvernement burkinabè travaille à créer un environnement favorable dans le cadre d’initiatives de ce genre. En effet, GCM industrie a bénéficié de l’accompagnement de l’Etat burkinabè afin de faciliter. Selon Harouna Kaboré qui a présidé la cérémonie, « la question de l’industrialisation occupe une place de choix dans la politique publique. A ce niveau, un certain nombre d’ensemble d’outils sont mis en place pour accompagner les acteurs du secteur privé notamment la stratégie nationale de l’industrialisation, mais aussi un instrument fiscal qui est le coup de l’investissement qui permet à ceux qui viennent dans ces différents projets, de bénéficier de l’accompagnement de l’Etat en fonction de la taille de leur projet (…) Il y a un certain nombre d’avantages qui sont accordés à l’investisseur, qui vont de l’exonération d’impôt sur 7 ans etc. »

Moussa Kouanda qui, le 22 septembre 2020, procédait à l’inauguration de la première usine de fabrication de panneaux solaires, lance aujourd’hui la construction d’une autre usine de fabrication de ciment. Cette construction prendra une année et un mois, soit 13 mois de construction. GCM industrie, c’est la production de 1,2 millions de tonnes de ciment par an.

Soyez le premier à commenter sur "Kossodo: L’usine « GCM industrie » verra le jour dans 13 mois"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

13 − cinq =