« La marque made in Burkina est la meilleure marque au monde » , Harouna Kaboré

 

Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a présenté ce jeudi 19 novembre 2020 à Ouagadougou, des articles made in Burkina. Il s’agit de tee-shirts, de chaussettes, de sous-corps, etc. En effet, ce sont des articles confectionnés par des couturiers burkinabè, à partir des premiers tissus industriels 100% coton burkinabè mis à disposition par COTEXA. Ces tissus sont fabriqués par des fils produits par la Filature du sahel (FILSAH).

Des tee-shirts sont désormais fabriqués au Burkina Faso. Lors d’un déjeuner de presse, le ministre Harouna Kaboré a présenté les articles aux Hommes de médias et aux acteurs concernés. Cette présentation s’inscrit dans la dynamique de la consommation des produits locaux. Le Burkina Faso s’est fixé pour objectif d’être un pays industriel à l’horizon 2023.

« Notre objectif est la transformation de 25% de notre production nationale de coton, à l’horizon 2023, conformément aux orientations de la SNI. », a indiqué le ministre burkinabè du commerce. Les tissus produits par l’entreprise COTEXA seront disponibles sur le marché à la fin du premier trimestre de 2021. Ces tissus, selon le ministre, « permettront ainsi aux designers, stylistes, teinturiers et divers acteurs de la valorisation du textile, de fabriquer des tee-shirts, des polos, des sous-corps, des chaussettes et bien d’autres articles. » Pour lui, la marque made in Burkina est la meilleure marque au monde et il se donne les moyens juridiques afin d’éviter la reproduction de ces tissus. Par ailleurs, Harouna Kaboré est convaincu que les produits seront consommés par les populations « parce que ce sont des produits de qualité. »

Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazar Bancé a salué et félicité l’entreprise et tous ceux qui ont intervenu à la réalisation de ce projet. C’était une occasion pour lui, de lancer les premières commandes dans l’optique d’habiller les Étalons en 2021 avec ces produits burkinabè.

Traoré Ibrahim Sory est le directeur technique de COTEXA SA. A l’entendre, il y a plusieurs types de qualités de tissus, c’est-à-dire les tissus fins et les tissus lourds. « Nous rassurons que ce sont des tissus de haute gamme. COTEXA produit uniquement les tissus et nous allons produire le maximum de tissus pour satisfaire les millions de consommateurs burkinabè. », a-t-il fait savoir.

Le ministre Harouna Kaboré a tenu à rassurer l’ensemble des acteurs que cette production de tissus industriels à partir du coton burkinabè, va évoluer à côté de Faso Dan Fani. L’objectif est de faire en sorte que les burkinabè puissent disposer de toutes les gammes possibles de produits finis à base de coton.

 

Sensibilisation

Message du CSC : Évitez des propos diffamants, injurieux, haineux ou violents
Au Burkina Faso, la loi interdit formellement les propos injurieux, diffamants, haineux et violents sur les médias. Il faut savoir que les émissions d’expressions directes ne sont pas des espaces de non droit où tout est permis. Alors le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) invite les citoyens burkinabè à exprimer leurs opinions de façon courtoise, citoyenne et responsable.
« Pensons toujours à la préservation de la paix et de la cohésion sociale, lorsque nous intervenons dans ces émissions », souligne le CSC.
Suivez plutôt la vidéo ! https://fb.watch/1Sp4Dk7J3E/

 

Soyez le premier à commenter sur "« La marque made in Burkina est la meilleure marque au monde » , Harouna Kaboré"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-huit − quatorze =