Lutte contre le cancer : Le Burkina obtient un joyau de 8 milliards FCFA

 

Ce vendredi 9 avril 2021, s’effectue l’inauguration du Centre de radiothérapie de Bogodogo. Ce joyau est une réalisation de l’État burkinabè avec l’appui financier et technique de son Altesse l’Émir du Qatar à travers le Fonds Qatari pour le Développement (QFFD).

Soulager les malades du cancer et participer à leurs soins étaient des préoccupations pour l’État burkinabè. Ces préoccupations voient une résolution à travers l’inauguration du Centre de radiothérapie, réalisé par le Qatar. Ce joyau a coûté huit milliards de francs CFA et a été réalisé en 14 mois.

La radiothérapie est un traitement qui renforce l’acte opératoire et neutralise les cellules cancéreuses. Elle est indiquée dans le traitement palliatif lorsque des saignements sont constatés et dans le traitement des douleurs liées au cancer. C’est un traitement curatif qui aide à soulager le malade. Grâce à ce centre offert par le Qatar, les populations burkinabè n’auront plus besoin d’effectuer des déplacements à l’étranger pour les soins contre le cancer. Le bâtiment est composé d’équipements de pointe de radiothérapie avec plusieurs appareils qui permettent le traitement de tout type de cancer. Il est composé de trois pools à savoir le pool administratif, le pool de consultation et le pool de soin. Ce joyau permet de prendre en charge 60 patients par jour.

Le président de la coalition burkinabè de lutte contre le cancer, Nay Zongo remercie le président du Faso et l’Émir du Qatar pour ce projet. Il souhaite aussi que « tous les malades qui ont un cancer puissent avoir un traitement par la radiothérapie » mais aussi que « l’État fasse l’effort de faire soit un accès gratuit comme dans certains pays ou de mettre une somme qui est à la portée de tous les burkinabè ».

La venue de ce centre permet de boucler la chaîne du traitement du cancer à l’extérieur du pays et de résoudre la question de la radiothérapie qui coûte chère. « En construisant le premier centre à Ouaga et bientôt le second à Bobo, on va soulager énormément les malades du cancer. C’est un progrès important que nous réalisions au plan de la santé dans notre pays », laisse entendre le président du Faso. La coopération et l’amitié entre le Qatar et le Burkina Faso ont permis la naissance de ce joyau. « C’est un don du Qatar au Burkina Faso et ce don va se poursuivre par une formation, un accompagnement de nos praticiens au Burkina Faso durant trois mois pour leur permettre de prendre en charge les machines et pour leur permettre également de pouvoir assumer ce travail avec une efficacité», poursuit le président Kaboré. Son souhait est que ce centre puisse jouer son rôle et permettre à tous les burkinabè de pouvoir y accéder.

Concernant l’accessibilité du centre sur le plan financier, le président du Faso rassure que des instructions seront données « pour que nous puissions permettre à ceux qui ont les moyens ou à ceux qui n’en ont pas de pouvoir se soigner au niveau de ce centre ». D’autres actions sur le plan sanitaire seront menées, en l’occurrence, la construction d’un centre de radiothérapie à Bobo-Dioulasso et la construction d’un centre hospitalier universitaire à Bassinko. Le président invite par ailleurs les femmes à se faire dépister.

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre le cancer : Le Burkina obtient un joyau de 8 milliards FCFA"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux × 1 =