Politique: MPP et UPC, un accord « bien scellé »

 

Le parti du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et celui de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont tenu une rencontre au siège de campagne du MPP. Il était question de sceller cette alliance née après les élections couplées de novembre 2020, entre les deux partis politiques. Simon Compaoré et Zéphirin Diabré se sont assis autour d’une même table pour parler “réconciliation“.

Il était 17h, quand le président du MPP, Simon Compaoré a fait son entrée dans la salle de conférence du siège de campagne du parti pour attendre le président de l’UPC, Zéphirin Diabré qui quelques minutes plus tard le rejoindra. Une rencontre entre délégation des deux partis politiques. Cette rencontre fait suite à la demande de Zéphirin Diabré de rencontrer une délégation du parti au pouvoir.

Selon Simon Compaoré, cet après midi du 16 mars est un jour nouveau qui se lève. « Qui aurait cru ? C’est pour dire qu’en politique, tout est possible. Nous avons eu des aventures diverses et voilà qu’on se retrouve pour cheminer ensemble, conjuguer nos efforts, nos intelligences au service de la patrie. », a laissé entendre Simon Compaoré à la sortie de la rencontre. Il a salué la démarche du ministre de la réconciliation. Sans aller dans le fond du sujet abordé lors de la rencontre, le président du MPP a fait savoir que l’on ne peut pas parler aujourd’hui sans aborder la question de la réconciliation. Aussi, à en croire Simon Compaoré, Zéphirin Diabré a fait une sorte de bilan sur la mission qui lui a été confiée. La réconciliation étant une affaire de tous, cette rencontre vise à améliorer les rapports entre les deux partis politiques.

Cette rencontre est une visite de courtoisie et de travail qui s’inscrit en droite ligne des développements politiques, selon Zéphirin Diabré. L’UPC appartient désormais à la majorité et, pour sa part, il était de bon ton que le parti prenne contact avec le MPP qui est la force motrice de la majorité. La délégation est venue pour matérialiser davantage cette nouvelle relation politique. « Et leur dire de vives voix, notre engagement total à travailler avec le MPP pour la construction de la patrie (…) et à faire en sorte que la lourde mission que le président du Faso a confié au président de l’UPC, soit remplie correctement et qu’à terme, le bilan soit satisfaisant pour le président du Faso, le MPP et pour l’ensemble des Burkinabè. », a expliqué à son tour, le président de l’UPC. Zéphirin Diabré a remercié la délégation de l’UPC parce qu’il “a eu une très bonne écoute. Et de part leur intervention, cette délégation a fait des propositions intéressantes et imminentes qui vont enrichir les réflexions pour faire en sorte que la feuille de route qui a été tracée soit beaucoup plus consistante que ce qu’elle est.“

Soyez le premier à commenter sur "Politique: MPP et UPC, un accord « bien scellé »"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf − trois =