Première session parlementaire de l’année 2021 : le NTD fait le bilan de sa participation

 

Le Nouveau temps pour la démocratie (NTD) a tenu une conférence de presse dans la matinée de ce jeudi 03 juin 2021 au siège à Ouagadougou. Face aux Hommes de médias, il était question pour ce parti politique, de faire le bilan de sa participation à la toute première session parlementaire de l’année 2021.

Ouverte le mercredi 03 mars dernier, la première session parlementaire de l’année 2021 de l’Assemblée nationale a été clôturée le vendredi 28 juin. Il s’agit de la toute première session parlementaire ordinaire des députés de la huitième législature de cette Assemblée, installés dans leur fonction suite aux élections couplées, présidentielle et législatives du 22 novembre 2020. Une élection à laquelle, le NTD a pris activement part et a remporté treize (13) sièges de députés sur les cent vingt sept (127) que compte l’auguste Assemblée nationale.

Ce résultat encourageant pour ce parti, lui a également permis de se positionner comme la deuxième force politique de la majorité présidentielle et comme la troisième force politique du pays. Il faut souligner que c’est grâce à ce résultat également et conformément au Règlement de l’Assemblée nationale que le NTD a pu constituer son propre groupe parlementaire qui a participé à ladite première session de l’année. C’est d’ailleurs ce qui a permis à ce groupe de faire le bilan de sa participation, ce jeudi matin.

Depuis son installation le 28 décembre 2020, la huitième législature s’est immédiatement mise au travail afin de permettre aux députés élus d’accomplir leur mission constitutionnelle. Ce début de législature a été marqué par deux sessions parlementaires à savoir, une session spéciale qui s’est tenue du 28 décembre 2020 au 09 février 2021, et la première session ordinaire de l’année 2021 qui s’est déroulée du 03 mars au 28 mai 2021.

Bilan de participation

Selon le député ZOUNGRANA Mamoudou Pierre Célestin, Président du Groupe parlementaire NTD, son groupe a voté “POUR” , le 04 février 2021 à l’issue de la déclaration de politique générale du Premier ministre, Christophe Marie Joseph DABIRE. Il a souligné que la mise en place du bureau de l’Assemblée nationale et des commissions générales, intervenue lors de cette session, a permis au groupe parlementaire NTD d’obtenir un certain nombre de postes de responsabilité au sein de l’Assemblée nationale. “Il s’agit du poste de Vice-président de l’Assemblée nationale occupé par le député NIGNAN Dramane ; la présidence de la Commission des Affaires étrangères et des Burkinabè de l’extérieur (CAEBE) occupée par le député COULIDIATI Innocent ; du poste de questeur occupé par le député BARRY Issa ; du poste de secrétaire parlementaire occupé par le député DALA Blaise, et de bien d’autres responsabilités au sein des différents parlements communautaires et dans les commissions” , a précisé le président du groupe parlementaire.

S’agissant de l’agenda de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2021, elle a connu l’examen et l’adoption de trente (30) lois parmi lesquelles on dénombre vingt (20) lois portant sur des ratifications d’accords relatifs à la mobilisation de ressources pour le financement des projets et programmes de développement. Concernant les dix (10) autres lois votées, les plus emblématiques selon monsieur Zoungrana, sont entre autres “la loi portant protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel ; la loi portant prorogation du mandat des conseils municipaux et régionaux des communes et régions du Burkina Faso ; la loi portant régime juridique applicable aux drones civiles au Burkina Faso” . Il faut noter que le groupe parlementaire NTD a donné sa caution à l’ensemble de ces projets de loi en votant “POUR” .

Ce vote positif de notre groupe s’explique d’une part, par la pertinence des projets de lois soumis à notre appréciation et d’autre part, par notre engagement à soutenir les actions du Gouvernement dans sa quête permanente du bien être des populations de nos villes et campagnes à travers la mise en œuvre du programme sur la base duquel, le Président du Faso, Son excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a été élu” , a-t-il justifié. Il n’a pas manqué de rappeler le discours du Premier ministre sur la situation de la Nation, qui a donné l’occasion aux députés du groupe parlementaire NTD d’interpeller le Chef du gouvernement sur un certain nombre de questions relatives à la vie de la Nation.

 

Soyez le premier à commenter sur "Première session parlementaire de l’année 2021 : le NTD fait le bilan de sa participation"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

neuf + neuf =