Santé : Le kaolin, une argile néfaste pour l’organisme

 

Le kaolin est une argile blanche et friable riche en fer, en calcium, en magnésium. Appelé en mooré « tãndo », le kaolin est prisé par les femmes enceintes et les jeunes filles. Ce caillou a des propriétés anti-sceptique et anti-inflammatoire mais il a des conséquences néfastes sur la santé humaine.

Le kaolin est une matière première qui intervient dans la fabrication des céramiques fines et des produits réfractaires. C’est un additif utilisé dans la fabrication du papier, des peintures, des plastiques, des caoutchoucs. Le kaolin est aussi utilisé comme une charge minérale dans la minéralisation de l’eau. Il est présent dans la fabrication de plâtres, de granules pour le revêtement de toiture. Il sert à embellir la peau notamment celle sèche. Il est aussi utilisé dans le soin des cheveux. Il intervient aussi dans la médecine et dans la cosmétique. Il purifie, adoucit et assainit la peau.

Le kaolin est consommé par les femmes enceintes et les jeunes filles. Mais cette utilisation a des conséquences néfastes. Chez les femmes enceintes, la consommation entraine l’anémie et le risque de mort du fœtus. Il peut aussi conduire un retard de croissance chez le fœtus, un faible poids à la naissance, des troubles psychiques dus au manque d’éléments nutritionnels dans le sang maternel.

Sa consommation entraine une constipation chronique et un cancer de côlon. Une fois dans l’organisme, le kaolin devient une matière solide. En effet, il crée un dépôt de calcaire dans les intestins et le tube digestif ne peut plus le digérer.

Soyez le premier à commenter sur "Santé : Le kaolin, une argile néfaste pour l’organisme"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

7 + dix-neuf =