Scrutin du 22 novembre 2020 : le président du CSC a accompli son devoir de citoyen

 

Le président du Conseil supérieur de la communication, Matthias Tankoano a accompli son devoir de citoyen ce dimanche 22 novembre 2020 à l’école Sinyiri de Ouagadougou. Il a lancé un appel à l’endroit des uns et des autres à faire comme lui.

<< j’invite tout un chacun à pouvoir venir accomplir ce devoir citoyen parce que personne ne doit laisser l’autre décider de son sort. Chacun doit toujours participer à la décision de son propre avenir.>>, a-t-il laissé entendre. En outre, il a tenu à féliciter les différents organes de presse qui, à travers un travail professionnel, ont contribué à instaurer un climat apaisé dans le cadre des élections couplées.

<< Je voudrais remercier et féliciter l’ensemble de la presse burkinabè pour le travail énorme qui a été abattu durant cette période difficile>> a-t-il déclaré . Si notre pays est dans cette phase d’accalmie poursuit-il, c’est grâce à la presse. Il a, par ailleurs, invité les citoyens à rester vigilants pour veiller à ce que le scrutin demeure transparent et intègre, et de veiller à ce que le climat apaisé qui existe en ce moment demeure jusqu’au bout.

Soyez le premier à commenter sur "Scrutin du 22 novembre 2020 : le président du CSC a accompli son devoir de citoyen"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-huit − 10 =