Société : Suite aux plaintes de ses clients, l’ONEA s’explique

 

L’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) a tenu une conférence de presse ce mardi 15 septembre 2020 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre avec les Hommes de médias, était de répondre à un certain nombre de préoccupations émises par les consommateurs.

L’ONEA affirme avoir constaté par le biais des réseaux sociaux et des émissions interactives, un certain nombre de plaintes. Ces plaintes concernent le nombre de factures reçues ainsi que le montant total dû. En ce qui concerne le nombre de factures reçues, le directeur du système d’information de l’ONEA, Dr Binjamin Meda a déclaré que les factures d’avril et mai ont été reprises pour corriger les anomalies constatées dans le processus de facturation. Ces factures reprises ont été redistribuées et le cycle de facturation a repris normalement. Par rapport au montant total dû, il est ressorti que certains abonnés n’ont pas une bonne lecture de leur facture.

En effet, ces clients considèrent le récapitulatif du portefeuille client qui affiche les cumuls d’impayés, alors qu’ils doivent plutôt considérer le montant net à payer du mois. Le Dr Binjamin Meda a présenté une logique à suivre pour bien lire la facture. Ainsi selon lui, quand le client prend la facture, la première information à privilégier est l’information sur le client (nom et prénom). Ensuite, il faut voir le mois de consommation, la quantité d’eau consommée, le rappel de la facture du mois, ainsi que la date limite de paiement. << Il ne faut pas s’attacher au talon détachable car c’est un récapitulatif du porte-feuille>>, a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, le directeur régional de Ouagadougou, Dr Francis Kere a attiré l’attention des clients sur le fait que les réseaux sociaux ne sont pas les endroits appropriés pour faire leurs plaintes. Il les a donc invités à privilégier les canaux officiels de renseignement que sont les cinq (05) agences de Ouagadougou ainsi que le numéro 80 00 11 11. <<L’ONEA est une entreprise certifiée, donc elle dispose de toutes les qualifications pour répondre aux préoccupations de son aimable clientèle>>, a-t-il renchéri.

Le Dr Meda a tenu à signaler un fait. Il s’agit notamment de la gratuité durant les mois de février, mars et avril, concernait les bornes fontaines. Mais dans les installations individuelles, la prise en charge s’élevait à huit (08) mètres cubes, soit un montant de 2882F CFA. Cela signifie que pour une consommation de plus de 08 mètres cubes, le surplus devrait être payé par le client. Il déplore le fait que les clients, par ignorance, aient fait une surconsommation croyant que les frais étaient entièrement pris en charge par l’Etat. << C’était une période chaude, les consommations ont augmenté à cette période là, donc c’est normal que les factures soient plus élevées. >>, a-t-il déclaré.

 

Soyez le premier à commenter sur "Société : Suite aux plaintes de ses clients, l’ONEA s’explique"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 × 3 =