Thème de mémoire : Raoul Kompaoré s’intéresse au chapeau de Saponé

 

Etudiant à l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU) depuis 5 années, le burkinabè Kompaoré P. Raoul Christian a soutenu son mémoire sous le thème « Proposition d’un complexe artisanal à Saponé au Burkina Faso : La maison du “Sapone-Zugpeogo“ ou “Chapeau de Saponé“. Soutenance qui s’est tenue le mardi 13 juillet 2021 au sein de l’université à Lomé au Togo.

 

L’impétrant Raoul Kompaoré avec les membres du jury

Le monde de l’architecture du Burkina s’agrandit. Désormais, il faudra compter avec Raoul Christian Kompaoré qui vient de soutenir en master II à l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU). C’est un thème assez spécial que le dorénavant architecte a choisi comme sujet d’étude de son mémoire pour l’obtention du diplôme de master II d’architecture.

« C’est un thème qui me tient à cœur. Je suis passionné de la culture, de l’art et originaire de Saponé. Je me suis donné pour ambition, d’insuffler une nouvelle dynamique dans la confection artisanale. En effet, vu les difficultés que ce secteur rencontre surtout en termes d’organisation et d’infrastructures adéquates pour le travail des artisans, je m’en suis intéressé de plus près. », a expliqué l’impétrant. A l’en croire, l’idée d’implanter un complexe artisanal à Saponé vient dans ce contexte comme un appui à la sauvegarde des richesses culturelles du peuple moaga. “Ce complexe artisanal doit constituer un nouveau lieu qui rassemble les artisans passionnés et un public en quête d’apprentissage.”, a-t-il écrit dans son mémoire.

« C’est un sujet très intéressant et pertinent », selon le président du jury, El Hadj Ousmane Diane. Ce qui a prévalu la mention très bien d’où la note de 16,50/20 obtenu. Le président du jury a ensuite souhaité bonne chance au nouvel architecte dans la concrétisation de ce projet.

En rappel, L’École africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme ( EAMAU) est un établissement d’enseignement supérieur situé à Lomé au Togo. Fondée en 1976, l’EAMAU est une institution inter-États d’enseignement supérieur et de recherche qui délivre des formations (Licence – Master – Doctorat) en architecture, urbanisme et gestion urbaine.

 

3 Comments on "Thème de mémoire : Raoul Kompaoré s’intéresse au chapeau de Saponé"

  1. L’avenir appartient aux jeunes
    Plus probant aux jeunes talentueux qui on une pierre à apporter à l’édifice qu’est le BURKINA .
    Félicitation à notre jeune frère Raoul Kompaoré.

  2. Je suis très fier de mon grand frère.

  3. Beaucoup de courage petit frère et bon vent pour la suite !!!

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

vingt − trois =