Élections du 22 novembre 2020 : la CNDH invite fortement tous les candidats à la responsabilité

 

Le 22 novembre 2020, les électeurs et électrices du Burkina Faso se sont rendus aux urnes pour choisir le Président du Faso et 127 députés qui siègeront à l’Assemblée nationale pour les cinq prochaines années.

Dans un contexte post électoral sensible, marqué notamment par l’attente, la centralisation et la proclamation des résultats du scrutin, et afin de préserver un climat de paix dans le pays, la Commission nationale des droits humains (CNGH) invite fortement tous les candidats et toutes les candidates à la responsabilité et les exhorte à utiliser les voies de recours légaux en cas de contestation.

Soyez le premier à commenter sur "Élections du 22 novembre 2020 : la CNDH invite fortement tous les candidats à la responsabilité"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

19 − deux =