Conseil national des personnes âgées : le président demande le soutien et l’adhésion du chef de l’Etat

 

(Ouagadougou, 7 octobre 2021). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé une audience ce matin au président du Conseil national des personnes âgées du Burkina Faso, Joseph André Tiendrebeogo.

Selon le président du Conseil, il a été question au cours de cette audience, de présenter au chef de l’Etat la structure qui existe depuis 2002, mais méconnue à cause des insuffisances de ses textes fondamentaux. Mais depuis 2019, les textes ont été relus et « nous fonctionnons sous un nouveau format avec une adhésion de plus de 3000 personnes âgées, ce qui nous permet de localiser les gens et d’apporter notre aide surtout aux personnes vulnérables en cas de besoin ».

Le président du Conseil national des personnes âgées a exposé au président du Faso le travail de mobilisation du nouveau bureau ainsi que les perspectives de la structure pour les années à venir.

« Nous avons également fait cas de la loi 024 d’octobre 2016 portant protection et promotion des droits des personnes âgées pour voir dans quelle mesure, des décrets d’application peuvent être pris pour permettre aux personnes âgées de bénéficier de certains avantages en matière de prise en charge sanitaire, de transport », a indiqué Joseph André Tiendrebeogo.

Après avoir écouté les conseils et suggestions du président du Faso, Joseph André Tiendrebeogo a souhaité le soutien et l’adhésion de Roch Marc Christian Kaboré « non seulement en tant que premier magistrat du pays, mais aussi en tant que personne âgée ».

Direction de la communication de la présidence du Faso

Soyez le premier à commenter sur "Conseil national des personnes âgées : le président demande le soutien et l’adhésion du chef de l’Etat"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

17 − quinze =