ENAM : Des travaux « chantier école » permettent de découvrir un important document

 

L’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) a tenu un point de presse dans la matinée de ce vendredi 17 septembre 2021 au sein de l’institution à Ouagadougou. Conférence qui a porté sur la mise en lumière des archives publiques. Prend fin ce vendredi, le stage pratique chantier-école des élèves archivistes de l’ENAM, débuté le 07 septembre 2021.

document découvert : plan général de l’ENAM

L’ENAM a institué le chantier-école en collaboration avec l’association archives sans frontière basée en France. Ainsi, ces travaux se sont tenus dans le cadre d’une convention entre l’ENAM et l’Université de Versailles. Activité qui a permis de renforcer les capacités et les compétences à travers les savoirs des élèves dans le domaine des archivistes.

La quatrième édition des travaux du chantier école a occasionné la réalisation d’une découverte. Ces travaux se sont déroulés sous la supervision de Marc Trille, représentant de l’association archives sans frontière et la participation de Anne-Elise Guilbert-Tetart, étudiante de l’université de Versailles.

Selon le directeur des formations continues, Mohamed Sanou, représentant le Directeur général de l’ENAM, ce fameux document est le plan général de l’ENAM qui est un trésor pour l’administration de l’ENAM. « Cela démontre l’importance de ce chantier école », a soutenu le directeur des formations continues. Pendant les travaux, explique Mohamed Sanou, nous avons reçu des élèves qui nous ont posé un certain nombre de questions relatives à la gestion des archives, et surtout la nécessité d’avoir un archiviste dans le processus de gestion de nos archives.

C’est au total, 15 élèves archivistes qui ont pris part à ce chantier école. A en croire Zongo Sibiri, élève conseiller en archivistique, le stage pratique leur a permis d’apprendre les pratiques françaises en matière d’archivage. « La chose vraiment nouvelle pour nous, c’est l’audit archivistique. Cela consiste à faire de visites au sein des archives, de relever les points positifs et les difficultés en matière de gestion des archives mais aussi de faire des propositions en vue de l’amélioration des archives. », a laissé entendre Zongo Sibiri. Pour lui, l’une des difficultés des archives du Burkina Faso, est que la plupart des services ne disposent pas d’archivistes. En plus, pour ceux qui en ont, les agents qui s’occupent des archives des documents produits dans les services ne sont pas également formés à la gestion des archives. A cela, il faut ajouter les manques de moyens surtout financiers alloués à la gestion des archives.

Un rapport a été dressé après ces travaux. Ce rapport sera soumis aux autorités de l’ENAM pour une mise en œuvre. Le ministre en charge de la fonction publique, Pr Seni Ouédraogo a marqué personnellement sa présence, vu la grande importance de la conférence de presse. Mohamed Sanou n’a pas manqué de saluer cette présence du ministre, tout en remerciant Marc Trille pour le soutien et l’accompagnement.

Soyez le premier à commenter sur "ENAM : Des travaux « chantier école » permettent de découvrir un important document"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

neuf − 7 =