Fonction publique : Un atelier pour valider les documents des reformes de l’administration

 

S’est ouvert à Ouagadougou ce jeudi 16 septembre 2021, l’atelier de validation des documents de stratégie de reforme de l’administration du travail et de la direction des ressources humaines du ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale. Cet atelier ouvert par le ministre himself, se déroule du jeudi 16 au vendredi 17 septembre 2021.

Le Burkina Faso s’est inscrit dans la dynamique de l’évolution de la société qui est dominée par les directives de la mondialisation. Afin d’être en conformité avec cette évolution, l’Etat burkinabè a adopté en juillet 2021, la stratégie nationale de modernisation de l’administration pour les cinq (05) années à venir.

Selon le ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Seni Ouédraogo, « le présent document soumis à la validation fait le diagnostic de l’administration du travail à travers une analyse FFOM, identifie les grands défis à relever, pose les principes directeurs de la réforme ». Ladite reforme soutient la vision à l’horizon 2025 qui veut que le Burkina Faso dispose d’un système d’administration du travail de référence, performant, innovant et dynamique assurant un meilleur impact sur le développement qualitatif des entreprises et un bien-être à tous les travailleurs et travailleuses. Le plan stratégique est bâti autour de sept (07) axes dont le renforcement des capacités juridique et institutionnel, le renforcement des capacités matérielle et infrastructurelle, le renforcement des capacités ressources humaines.

A en croire le ministre, la validation de ce document marque un tournant décisif qui se traduira dans la pratique par des reformes en vue de mieux adapter l’administration du travail à ses défis actuels. Le second document sur lequel se mèneront les échanges, concerne la réforme de la DRH. Celle-ci a également été engagée pour assurer une meilleure productivité des agents au profit des usagers/clients. Le ministre de la fonction publique a expliqué que « l’élaboration et la mise en œuvre de ce plan stratégique de réforme de la DRH s’inscrit dans une démarche pragmatique qui participe de la volonté d’aider le gouvernement aux respects de ses engagements et d’offrir des meilleurs services aux citoyens burkinabé. »

« Le ministère de la fonction publique a engagé une série de réformes. Et qui parle de reforme, parle d’homme qui constitue le socle de la capitalisation et de l’amélioration de services publics… Sur instruction du ministre, les techniciens ont mené des réflexions allant dans le sens de l’amélioration de la gestion des ressources humaines du ministère », a laissé entendre le directeur des ressources humaines du ministère, Hamidou Ouédraogo. Les défis auxquels est confronté cette stratégie, sont liés à la gestion des conflits, du dialogue social, de la sécurité, la santé au travail… Le plan qui sera adopté pendant ces deux jours de travaux, permettra de sortir avec un projet de manifestation d’intérêts définissant les conditions d’emploi dans les inspections de zone d’expérimentation.

« Le document soumis à votre regard critique, est donc issu des différentes rencontres de réflexion et il vous appartient de vous en approprier et d’en faire un outil pour le pilotage de notre département ministériel en priorité. », a précisé le ministre Seni Ouédraogo, s’adressant aux participants. Par ailleurs, il n’a pas manqué de les inviter à des réflexions profondes et fécondes pour sortir les actions à implémenter le projet de plan stratégique de la réforme de l’administration, du travail et celui de la réforme de la Direction des ressources humaines.

 

Soyez le premier à commenter sur "Fonction publique : Un atelier pour valider les documents des reformes de l’administration"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

1 × 5 =