1ères  Journées parlementaires du groupe parlementaire NTD : Les défis sécuritaires et la cohésion sociale au menu des échanges

 

Les travaux des premières journées parlementaires 2021 du groupe parlementaire Nouveau temps pour la démocratie (NTD) se sont déroulés ce samedi 09 octobre 2021 à Sabcé dans la province du Bam. Débutées le vendredi 08 octobre, ces journées parlementaires ont conclu les travaux dans l’après-midi de ce samedi 09 octobre 2021.

Sous le thème : « Contribution du Groupe Parlementaire Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) face aux défis sécuritaires et à la cohésion sociale », les travaux de ces premières journées parlementaires se sont déroulés sous la houlette du président du groupe parlementaire NTD, Député Zoungrana Mamoudou Pierre Célestin. En choisissant ce thème, selon lui, « le groupe parlementaire NTD a voulu s’interroger sur son apport face à ces grands défis du moment dans notre pays ».

A l’issue de ses travaux, deux sous-thèmes découlaient du thème général. Il s’agissait notamment de « la contribution des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) à la sécurisation du pays : acquis, insuffisances et perspectives », et « Quelles stratégies pour le retour des Personnes Déplacées Internes (PDI) dans leurs localités respectives ». Ces sous-thèmes ont été respectivement traités par des spécialistes venus d’une part, de la hiérarchie militaire pour le premier sous-thème et d’autre part, du Conseil National des Secours d’Urgence (CONASUR) pour le second sous-thème.

Les communications

Durant les travaux, les participants ont réfléchi sur les perspectives pour une meilleure contribution des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) à la sécurisation du pays d’une part, et d’autre part, sur comment organiser un meilleur retour des Personnes déplacées internes (PDI) dans leurs localités respectives. Ainsi, la première communication donnée par Compaoré R. Eric de l’Etat-major Général des armées, a permis de faire le point de la contribution des VDP à la sécurisation du pays depuis l’adoption de loi y relative en mars 2020.

Cela a permis de comprendre qu’au-delà des acquis engrangés par les VDP sur le terrain, il a été relevé un certain nombre d’insuffisances qui méritent d’être corrigées rapidement pour permettre aux VDP d’être plus efficaces dans leurs actions de sécurisation des populations et de leurs biens. Alors, les propositions faites en la matière augurent de bonnes perspectives si toutefois, elles sont prises en compte par le gouvernement et les VDP eux-mêmes.

Quant à la deuxième communication relative aux stratégies pour le retour des Personnes déplacées internes (PDI) dans leurs localités respectives, et livrée par Diallo Hamidou, Chef de département des études et de la planification au SP/CONASUR, elle a permis à l’ensemble des participants aux présentes journées, de connaitre l’ampleur de la situation des PDI dans le pays. Si le retour des PDI dans leurs localités d’origine demeure la solution idéale, il convient de noter qu’un certain nombre de conditions restent à réunir pour aboutir à un retour paisible et sécurisé de ces personnes.

Les recommandations

A la fin des travaux, des recommandations ont été faites pour la révision de la loi portant institution des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et le retour des Personnes déplacées internes (PDI) dans leurs localités d’origine. A cet effet, les participantes et participants du jour, ont recommandé au gouvernement « la relecture de la loi portant institution de VDP, afin de corriger ses insuffisances » et « de tout mettre en œuvre pour un retour effectif et sécurisé des PDI dans leurs localités d’origine.»

Ils n’ont pas manqué également de condamner de façon ferme et avec la dernière énergie, les attaques barbares et lâches perpétrées contre les Forces de défense et de sécurité (FDS), les Volontaires pour la défense de la patrie dans leur mission de défense du territoire et de sécurisation des personnes et des biens ainsi que les populations civiles. Ils ont tenu à rassurer leur total soutien aux valeureuses FDS et aux braves VDP, tout en les encourageant dans leur élan patriotique et leur détermination pour mettre hors d’état de nuire les ennemis du peuple, sans oublier de présenter leurs condoléances aux familles éplorées et souhaiter prompt rétablissement aux blessés.

Il faut souligner qu’une motion de remerciements a été faite à l’endroit de toute la population de la province du Bam et particulièrement, celle de la commune de Sabcé. Avant de clore les travaux de ces premières journées parlementaires, le président Zoungrana Mamoudou Pierre Célestin fonde l’espoir que les recommandations et suggestions qui ont été faites à l’issue des communications sur les différents sous-thèmes, pourront contribuer à plus d’efficacité dans les actions de sécurisation du pays par les VDP ainsi qu’à un retour paisible et sécurisé des PDI dans leurs localité d’origine.

Soyez le premier à commenter sur "1ères  Journées parlementaires du groupe parlementaire NTD : Les défis sécuritaires et la cohésion sociale au menu des échanges"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 − 1 =