Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso : un bilan 2019 jugé satisfaisant

 

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a tenu une conférence de presse ce mercredi 26 février 2020 à Ouagadougou. Cette rencontre a été essentiellement axée sur le bilan des activités 2019 de l’institution consulaire, et également une occasion pour la proclamation des résultats sur l’appel à projet “Eco-Média“ .

L’heure de faire le bilan a sonné pour Mahamadi Sawadogo, président de la CCI-BF. Il s’agit de donner les différentes réalisations de la chambre de commerce durant l’année 2019, tout en envisageant des perspectives pour l’année suivante. Selon le directeur général de la CCI-BF, Issaka Kargougou, 2019 est l’année médiane de la mandature 2016-2021, qui a été essentiellement consacrée à la mise en œuvre des grandes activités prioritaires du plan de mandature.

« Cette conférence de presse s’inscrit dans une logique de redevabilité vis-à-vis de la communauté burkinabè des affaires, au nom de qui nous agissons », a laissé entendre Mahamadi Sawadogo et d’ajouter : « en guise de bilan synthétique des actions qui ont été réalisées en 2019 par notre institution, sans être excessifs, nous pouvons retenir l’ouverture des relations et partenariat avec le secteur privé de pays à forts potentiels comme la Chine, la Russie et la Turquie, où des conventions de collaborations ont été signées pour faciliter les échanges économiques. » C’est en tout, 13141 entreprises qui ont été créées et le bilan ne s’arrête pas là.

Issaka Kargougou a fait la présentation détaillée des réalisations. Procédant à la présentation par axe, le Directeur général expose un bilan général satisfaisant. L’axe 1 a concerné l’amélioration de la gouvernance et la mobilisation de l’intelligence consulaire. Son taux de mise en œuvre est de 81,25%. L’axe 2 a porté sur le développement du capital humain et la facilitation de l’accès au financement du secteur privé. Il ressort un taux de mise en œuvre de 89,50%. Pour l’axe 3, il s’est intéressé au développement de l’intelligence économique et du portefeuille de service d’appui-conseil aux entreprises. Son taux de mise en œuvre est de 82,74%. Quant à l’axe 4, il a concerné le renforcement de l’accompagnement de proximité des entreprises dans les régions avec un taux de mise en œuvre de 77,33%. Enfin, le 5ème axe porte sur le développement et le renforcement de l’offre en infrastructures et en équipement économique dont le taux de mise en œuvre s’élève à 71, 84%.

Après la présentation du bilan, place a été donnée aux proclamations des résultats de “Eco-Médias“. Une initiative de la CCI-BF dont le but est de soutenir les médias dans les publications économiques. Une somme de 52 millions FCFA était le budget prévu pour ce projet. Malheureusement, le jury présidé par Cyr Payim OUEDRAOGO, Directeur de publication du bimensuel « Infos Sciences Culture » , déplore le manque d’engouement dans les dépôts par les organes de presse. Cependant, sur huit (08) dossiers reçus, cinq (05) ont été jugés recevables, et qui sont d’ailleurs les bénéficiaires. Il s’agit notamment de la “radio oméga“ qui bénéficie de 5 millions FCFA, de même que la “radio Gjam“ et “l’Express du Faso“. En ce qui concerne la presse en ligne, les bénéficiaires sont les organes “Infowakat“ et “Queen Mafa“ qui sont repartis avec la somme de quatre (04) millions FCFA chacun.

Soyez le premier à commenter sur "Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso : un bilan 2019 jugé satisfaisant"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

cinq × quatre =