Menace terroriste : la Côte d’Ivoire renforce son effectif militaire

 

Face à la menace des groupes terroristes, la Côte d’Ivoire entend renforcer son effectif militaire pour pouvoir mieux lutter contre l’insécurité grandissante. En effet, un recrutement de 3000 soldats, est attendu l’an prochain.

Les rangs de l’armée ivoirienne devraient encore gonfler sur les trois années à venir. Au total, 10 000 nouveaux éléments sont censés incorporer l’armée d’ici 2024.

Ces recrutements en plus de lutter contre l’insécurité, vont permettre également de favoriser le rajeunissement des effectifs et compenser les départs à la retraite. Les incorporations serviront à rééquilibrer les rangs.

En rappel, l’attaque de Kafolo s’est déroulée le 10 juin 2020 pendant la guerre du Mali. Il s’agit de la première attaque terroriste en Côte d’Ivoire depuis l’attentat de Grand-Bassam en 2016. De nos jours, la menace terroriste s’intensifie avec plusieurs attaques de groupes armés dans le nord du pays.

 

Soyez le premier à commenter sur "Menace terroriste : la Côte d’Ivoire renforce son effectif militaire"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

16 + 20 =