Politique: Le MBF annonce son soutien à la candidature de Roch Marc Christian Kaboré

 

Le Mouvement pour le Burkina du Futur (MBF) a tenu la cérémonie de clôture de son premier congrès extraordinaire, ce vendredi 28 août 2020 à Ouagadougou sous le thème  « le MBF, une force politique nouvelle : quelle vision pour un véritable renouveau pour le Burkina ? ».

Le MBF a affirmé ce jour, son soutien total et indéfectible au président Roch Marc Christian Kaboré. Ce parti membre de l’Alliance des partis politiques de la majorité présidentielle (APMP) appelle les Burkinabè à l’unité sans distinction de race ni de religion. Il souhaite un dialogue franc entre gouvernants et gouvernés. A en croire HALHASSANE Sinaré président du MBF, la conviction forte du MBF est que le patriotisme chevillé aux corps de tous les Burkinabè, avec le travail comme valeur absolue, les Burkinabè pourront dans la solidarité des bras et des cœurs, donner un souffle nouveau au développement économique, social, culturel et environnemental du Burkina Faso à travers la social-démocratie. L’option politique du MBF est de contribuer sensiblement à l’animation de la vie politique nationale, de conquérir et de gérer le pouvoir d’Etat.

Le congrès du jour se tient dans un contexte national difficile, dû à la Covid-19 et au terrorisme. Selon Halhassane Sinaré, au regard de la situation sécuritaire, il est important que les fils et les filles du Burkina Faso puissent se réconcilier et travailler main dans la main afin que de façon solidaire et avec un esprit de patriotes, ils puissent combattre le terrorisme. Il est convaincu que sans cette entente, il sera difficile de combattre le terrorisme.

La part de réflexion des congressistes vers un futur fait de développement

Les congressistes ont tenu à apporter leur part à la réflexion générale nécessaire afin que le Burkina Faso poursuive sa marche harmonieuse vers un futur fait de développement humain, économique et social durable. Des propositions ont donc été faites pour être reversées dans le panier des idées constructives du Burkina, à savoir la concrétisation et le renforcement de la réconciliation nationale inclusive entre tous les Burkinabè quelle que soit la sensibilité politique ou la cause de la rupture des liens avec la mère-patrie ; l’ouverture d’un dialogue dans des conditions fixées par l’Etat avec les Burkinabè ayant rejoint les rangs des groupes terroristes, et l’étude d’une loi d’amnistie à leur faveur en échange du désarmement, de la déradicalisation et d’un accompagnement à la réinsertion ; le renforcement de l’éducation aux droits humains, au vivre-ensemble et à la culture de la tolérance entre burkinabè ; la massification des investissements dans les secteurs sociaux ; le renouveau de la justice, une justice plus humaine, crédible et diligente, respectueuse des droits de la personne, où le riche et le pauvre doivent avoir effectivement les mêmes droits ; la sécurité des burkinabè doit primer sur toute autre considération car l’œuvre humaine ne peut prospérer et s’épanouir que dans un climat apaisé.

« L’opposition consciente que chacun de ses candidats ne fait pas le poids, pense que l’union de ses 09 candidats pourra faire son affaire. Mais nous ne parlons pas le même langage car nous, nous parlons du premier tour tandis que eux, ils parlent du deuxième tour », a déclaré Clément Sawadogo, président de l’APMP.

Il faut souligner que les travaux de ce congrès dont la cérémonie d’ouverture s’est tenue le jeudi 27 août 2020 au siège du parti, ont réuni à peu près 1000 personnes venues de 20 provinces y compris celle du Kadiogo.

 

Soyez le premier à commenter sur "Politique: Le MBF annonce son soutien à la candidature de Roch Marc Christian Kaboré"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

17 − 10 =