Réconciliation nationale : l’ASCE/LC reçoit une délégation conduite par Safiatou Lopez

 

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/LC) a reçu en audience le Mouvement pour le plaidoyer, la cohésion sociale et la réconciliation nationale (MPCRN) dans la matinée de ce vendredi 21 février 2020. La question de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, était au menu des échanges.

Après la primature ce jeudi 20 février 2020, c’est au tour de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/LC) de recevoir la visite de la délégation du MPCRN conduite par Safiatou Lopez. Cette audience avec le président de l’ASCE/LC, Luc Marius Ibriga, rassure davantage la présidente de ce mouvement Safiatou Lopez, dans sa mission qui est d’aboutir à l’organisation du dialogue national pour la paix et la réconciliation.

Cette visite est un honneur, selon Luc Marius Ibriga, fait à l’ASCE/LC. « Nous avons échangé sur cet objectif central qui est de ramener le Burkina Faso dans une situation où les burkinabè soient de véritables démocrates », a laissé entendre le président de l’ASCE/LC et d’ajouter : « je leur ai dit qu’il est important que ce travail soit bien préparé pour nous éviter les différents échecs que nous avons déjà connus dans le cadre de la recherche de la réconciliation nationale au Burkina Faso. » Pour Luc Marius Ibriga, une réflexion devrait être faite sur les voies et moyens pour la finalité de la réconciliation. Il y a mille raisons pour les burkinabè de se réconcilier, et d’après les propos du président de l’ASCE/LC, « on se réconcilie parce qu’on a un projet ensemble pour demain. Il faut que cette réflexion puisse baliser le chemin pour qu’au moment où les uns et les autres vont se retrouver, on puisse avoir des fruits promoteurs pour l’avenir. »

A en croire la présidente du MPCRN, Safiatou Lopez, le président de l’ASCE/LC, Luc Marius Ibriga est quelqu’un qui a toujours apporté sa contribution pour la construction du Burkina Faso. « M. Ibriga est un exemple pour nous. Même s’il n’était pas à l’ASCE/LC, on serait allé le chercher où qu’il soit, afin qu’il apporte sa contribution », a-t-elle déclaré. L’un des objectifs de cette rencontre, selon dame Lopez, est aussi de présenter le mouvement et demander la bénédiction du professeur Ibriga pour pouvoir arriver à une réconciliation sincère des fils et filles du pays. « Je suis satisfaite de la rencontre et je sais que nous avons le soutien de Ibriga car il a promis de nous accompagner pour que le Burkina Faso retrouve la paix, pour que main dans la main, nous puissions regarder dans la même direction. J’ai été très contente de le revoir », a-t-elle conclu.

Soyez le premier à commenter sur "Réconciliation nationale : l’ASCE/LC reçoit une délégation conduite par Safiatou Lopez"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quinze + sept =