Mali : des sanctions de la CEDEAO tombent sur 149 personnalités dont le Premier ministre en tête

 

Au Mali, 149 personnalités sont visées par des sanctions individuelles, infligées récemment par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Mais, le président de la transition, le colonel Assimi Goïta, ne fait pas partie de la liste des personnes sous sanctions et établie par cette communauté.

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga et la quasi-totalité de son gouvernement figurent parmi les personnalités visées par ces sanctions. Au sein de l’exécutif malien, quasiment tous les membres du gouvernement avec à la tête le Premier ministre, sont concernés à l’exception du ministre des Affaires étrangères.

Il faut souligner qu’ils sont frappés d’interdiction de voyage et de gel d’avoirs financiers. Pour appliquer ces mesures, le concours des institutions internationales sera demandé. Egalement, la liste de ces personnalités sanctionnées pourrait changer en fonction de l’évolution de la situation.

Soyez le premier à commenter sur "Mali : des sanctions de la CEDEAO tombent sur 149 personnalités dont le Premier ministre en tête"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-sept − un =