Plan national de développement sanitaire : Le ministère en charge de la Santé mise sur une meilleure coordination des interventions

 

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Lucien Kargougou, a présidé ce jeudi 12 mai 2022, à Ouagadougou, l’atelier bilan du processus d’élaboration du Plan national de développement sanitaire (PNDS) et de présentation des résultats de la cartographie dynamique des ressources du secteur de la santé. Cette rencontre entre dans le cadre de la mise œuvre du PNDS 2021-2030.

La rencontre de présentation du bilan du processus d’élaboration du PNDS 2021-2030 et des résultats de la cartographie dynamique des ressources du secteur de la santé a été marquée par une bonne participation en présentiel et en virtuel des partenaires qui interviennent dans le secteur de la Santé. Selon le bilan fait par le Directeur de la formulation des politiques et stratégies sectorielles, Dr D. Vincent Batiéné, le PNDS 2021-2030 a été élaboré selon un processus inclusif, participatif et consensuel.

Pour lui, cette démarche participative descendante et ascendante a facilité la remontée des contributions pour la consolidation du référentiel de développement du secteur de la Santé. Le bilan a permis de relever les points forts, les points à améliorer, les leçons apprises et de formuler des orientations pour l’élaboration des prochains PNDS. « Après un long processus qui a été participatif et inclusif, nous sommes arrivés à des documents qui sont stabilisés. Cependant, il était important de travailler à prendre en compte les orientations de la loi sur le pilotage du développent », a souligné Dr Robert Lucien Kargougou en expliquant que c’est cela qui a conduit à l’élaboration d’une stratégie pour une période de cinq ans. Il a ajouté qu’un travail est en cours pour prendre également en compte les priorités du Plan d’action de la transition.

Pour la mobilisation des ressources, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, avec l’appui de ses partenaires a réalisé une cartographie dynamique des ressources. Cette cartographie vise plus de transparence pour une meilleure coordination des interventions dans le secteur de la santé. Selon Dr Robert Kargougou, la cartographie des ressources est un outil extrêmement important qui doit permettre d’avoir une meilleure visibilité des partenaires qui interviennent dans le système de santé.

« Quelles sont les zones dans lesquelles ces partenaires interviennent, quelles sont les zones qui ne sont pas suffisamment couvertes, et tout ça devrait nous permettre d’aller vers une mobilisation beaucoup plus importante des ressources et d’aller vers un alignement sur les priorités qui sont convenues avec l’ensemble des partenaires techniques et financiers », a-t-il expliqué. Les différents participants ont posé des préoccupations et ont fait des commentaires pour une meilleure mise en œuvre du PNDS 2021-2030 et pour qu’il y ait plus d’équité, de transparence et d’efficience dans l’utilisation des ressources.

DCPM/Santé

 

Soyez le premier à commenter sur "Plan national de développement sanitaire : Le ministère en charge de la Santé mise sur une meilleure coordination des interventions"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux + 15 =