Situation nationale : Des personnes vivant avec un handicap souhaitent la paix et la cohésion sociale

 

L’Association Kiswend-Sida des personnes handicapées du Burkina a tenu une conférence de presse dans l’après-midi de ce mercredi 24 novembre 2021 à Ouagadougou. Face aux Hommes de médias, ils ont renouvelé leur soutien au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Dans l’après-midi de ce mercredi, ces personnes vivant avec un handicap ont demandé au président Kaboré de doubler d’efforts dans la lutte contre l’insécurité et de prendre des mesures fortes pour encourager les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) dans le cadre de leur mission qui est la défense du territoire burkinabè.

« Nous demandons au président du Faso, de tout faire pour le maintien de l’ordre dans le pays car sans paix, aucun développement n’est possible dans un pays, et les premières victimes sont les personnes handicapées » , a déclaré Malick Sawadogo, membre de l’association.

Concernant les manifestations organisées çà et là demandant le départ du président du Faso, les membres de cette association ont tenu à demander aux citoyens burkinabè de s’unir, de se parler et se comprendre car c’est dans l’union que le peuple pourra vaincre l’ennemi. « Nous pensons que le départ du président n’est pas la solution » , a soutenu monsieur Sawadogo tout en précisant qu’eux, membres de l’Association Kiswend-Sida des personnes handicapées du Burkina, soutiennent le président Kaboré dans on programme de développement du Burkina Faso.

Soyez le premier à commenter sur "Situation nationale : Des personnes vivant avec un handicap souhaitent la paix et la cohésion sociale"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

douze − onze =