UPJ : Moumouni Dialla porté à la tête de la jeunesse africaine

 

Le président du Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso (CNJ-BF), Moumouni Dialla a été élu à la tête de l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ). Ce, à l’issue du 4è congrès ordinaire électif du comité exécutif de l’Union panafricaine de la jeunesse, tenu les 15 et 16 novembre 2021 à Niamey au Niger.

L’UPJ est l’organisation faîtière des mouvements et associations de jeunesse au niveau africain regroupant notamment les Conseils Nationaux de Jeunesse des 55 pays membres au niveau continental.

Autrefois Mouvement panafricain de la jeunesse (MPJ) créé en 1962 par les pionniers de l’indépendance de l’Afrique dont Kwame N’Krumah, Sékou TOURÉ et autres, il prend en 2009 le nom de UPJ comme Union panafricain de  la jeunesse se définissant en tant que creuset des organisations de jeunesse sur décision des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA). C’est le burkinabè Moumouni Dialla qui a été porté à la présidence de l’Union au terme dudit congrès.

« Ce choix porté sur ma modeste personne traduit la volonté manifeste de tous les leaders jeunes de l’Afrique de me hisser à cette fonction. » , a-t-il écrit sur sa page face facebook. « Mais aussi, poursuit-il, le fruit de mon engagement à me mettre au service des autres pour le bonheur de la jeunesse africaine. Il me plait de signifier que ma désignation ne peut remettre en cause la qualité de mes challengers pour qui j’ai un profond respect et je ne manquerai de leur faire appel à chaque fois que le besoin se fera sentir. »

L’UPJ se veut l’interlocuteur direct entre la Jeunesse africaine et les organes de gouvernance de l’Union africaine et des autres partenaires au développement. Il porte donc les préoccupations des jeunes africains et fait le plaidoyer pour leur résolution.

Soyez le premier à commenter sur "UPJ : Moumouni Dialla porté à la tête de la jeunesse africaine"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatre + quatorze =