Réconciliation nationale et cohésion sociale : installation des membres du Conseil National d’Orientation et de Suivi (CNOS)

 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, va procéder ce soir 20 janvier 2022 au Palais présidentiel, à l’installation officielle des membres du Conseil National d’Orientation et de Suivi (CNOS) de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale. Fort de 119 membres le CNOS est un organe consultatif et un cadre de concertation chargé d’orienter et de suivre la politique du gouvernement en matière de réconciliation nationale et de cohésion sociale.

Présidé par le chef du gouvernement, il procède de la Feuille de route du processus de réconciliation nationale adoptée par le Conseil des ministres en sa séance du 21 avril 2021.

Il s’agit d’une étape importante de ce processus, devant conduire à la tenue d’un forum de réconciliation nationale et à l’adoption d’un nouveau pacte de vivre-ensemble des Burkinabè.

C’est également la matérialisation d’un engagement fort du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui place son second quinquennat sous le sceau de la réconciliation des filles et des fils de la Nation pour une refondation du pacte social et républicain.

Illustration /archives. Échanges entre le président du Faso et les populations. Yirgou, 5 janvier 2019.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Soyez le premier à commenter sur "Réconciliation nationale et cohésion sociale : installation des membres du Conseil National d’Orientation et de Suivi (CNOS)"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

treize − 9 =