An 3 de l’Appel de Manéga : Pô reçoit les festivités commémoratives les 24 et 25 juin 2022

 

Dans le cadre de la commémoration de son an 3, le comité de l’Appel de Manéga a tenu une conférence de presse dans la matinée de ce mercredi 15 juin 2022 à Ouagadougou. Il s’est agi pour le comité, de donner les grandes orientations de cette commémoration qui se tiendra à Pô sous le thème : « Le pardon, clé de réconciliation et de paix ».

Après Kaya et Ziniaré, c’est Pô qui accueille les festivités commémoratives de l’an 3 de l’Appel de Manéga. « Pô est une province exemplaire en matière de pardon, de réconciliation et de construction de la paix au regard de la gestion réussie des crises et des conflits graves intervenus au sein de sa population. C’est la raison fondamentale de ce choix de la localité », a justifié le secrétaire général de l’Appel de Manéga, Lookmann Sawadogo. Plusieurs activités animeront la cérémonie qui s’étend sur 48h : les 24 et 25 juin 2022. Cross populaire, match de football, opération mana mana, la cérémonie officielle de remise, sont entre autres les activités qui seront menées pendant ces 48 heures de commémoration.

Le comité de l’Appel de Manega a saisi l’occasion pour faire l’état des lieux après trois années existence. « Lorsqu’en 2019 on lançait l’Appel de Manega, on était loin de s’imaginer que trois ans après nous serions encore à la non réconciliation et sans un horizon visible, et de continuer à nous enliser dans les divisions, les haines et les antagonismes ou encore que nous-nous retrouverions face à ces drames et ces périls sur nos têtes et à nos pieds », a laissé entendre Lookmann Sawadogo. Selon lui, il n’y a pas de conscience du destin commun au Burkina, ni de patriotisme, ni de tolérance… Mais monsieur Sawadogo reste optimiste face à tout parce que le comité a espoir que le pays aura la victoire et va regagner la paix. « Nous-nous engageons à nouveau pour continuer sans relâche nuits et jours dans l’œuvre du plaidoyer ainsi que des actions qui toucheront l’esprit et le cœur des burkinabè afin qu’on parvienne à la réconciliation qui reste et restera l’unique porte d’entrée dans la paix et l’arme qu’aucune autre ennemie ne peut vaincre », a laissé entendre le secrétaire général du comité.

A travers le grand Prix de Manega de la paix, des personnalités qui se sont illustrées par leurs actes dans le but de la promotion de la paix, seront distinguées. Pour cette troisième année de l’appel, neuf personnes ont été choisies comme lauréates : POpê Chef de Po, Famille Lilliou, Chef de Guenon, Sa Majesté l’Emir du Liptako, Association Bayiri Meebo de Kaya, Imam Halidou Ilboudo Secrétaire exécutif du CCI, le Chef Gan de Loropeni, Pasteur Flavien Tapsoba, Blaise Compaoré, Roch Marc Christian Kaboré. En ce qui concerne la nomination des anciens chefs d’Etat, le comité explique que « les deux anciens chefs de l’Etat reçoivent un prix unique. Un trophée unique sur lequel seront gravés leurs noms. C’est un message, un appel et une invite insistante aux deux leaders à se retrouver dans ces moments cruciaux de la survie de la Nation et à se donner la poignée de main au nom de l’intérêt supérieur du Burkina Faso, comme d’autres leaders l’ont fait à travers le monde pour ramener la paix et la réconciliation au sein de leurs peuples ».

Soyez le premier à commenter sur "An 3 de l’Appel de Manéga : Pô reçoit les festivités commémoratives les 24 et 25 juin 2022"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 × 4 =