Football : les candidats à l’élection réclament la suspension du Comité exécutif de la FBF

 

Les cinq (05) candidats à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) ont tenu une conférence de presse ce lundi 20 juillet 2020 à Ouagadougou. En effet, il s’agissait pour les conférenciers du jour, d’attirer l’attention de l’opinion nationale, des acteurs directs et principalement celle des autorités publiques sur l’observation des textes règlementaires par toutes les parties prenantes.

Amado Traoré, Mory Sanou, Bertrand Kaboré, Laurent Blaise Kaboré et Abdoul Karim Baguian Lota étaient face à la presse ce lundi matin pour réclamer la suspension du Comité exécutif de la FBF pour immixtion, corruption, abus et utilisations des moyens de la FBF à des fins non statutaires.

Selon les candidats, leur intention n’est pas de fuir la compétition (confère leur volonté exprimée dans les déclarations de candidatures de chacun), mais de créer les conditions pour une compétition saine, équitable et juste.

« Depuis le début du processus, nous constatons que les différentes communications sont orientées sur les parrainages, notamment la capacité des autres candidats à remplir cette condition règlementaire, comme si cela était l’unique aspect des textes à respecter. Cette stratégie est savamment entretenue par le président sortant au profit de son candidat « suscité » Lazare Bancé et, soutenue par une campagne de manipulation et d’instrumentalisation des acteurs directs en violation des textes encadrant l’organisation et la gestion de notre football » , ont-il déclaré.

Il faut souligner que ces candidats sont contre des actions commises par le Comité exécutif de la FBF et par la Commission électorale, qui violent les textes. Ces actions, selon eux, constituent entre autres, « une immixtion dans le processus électoral » , « un abus de pouvoir et un abus d’autorité par le fait d’outrepasser leurs prérogatives » , « l’utilisation des moyens de la FBF pour organiser des rencontres non statutaires » , etc.

Par ailleurs, ces candidats déclarés à la présidence de la FBF 2020-2024, prennent à témoin les autorités compétentes, les acteurs directs du football et l’opinion nationale sur ces dérives dont le Comité exécutif sortant et la Commission électorale seront tenus seuls responsables des conséquences ; réclament la suspension du Comité exécutif de la FBF pour immixtion, corruption, abus et utilisations des moyens de la FBF à des fins non statutaires ; réclament la disqualification de la Commission électorale pour abus de position et trafic d’influence ; réclament l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire, dans les meilleurs délais, seule habilitée à décider de la conduite à tenir dans de telles circonstances.

 

Soyez le premier à commenter sur "Football : les candidats à l’élection réclament la suspension du Comité exécutif de la FBF"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 + trois =